22/05/2013

La Syrie gagnera (a gagné). Toute seule

Avec l'aide de l'Iran, du Hezbollah et le reste du blabla dont certains n'hésiteront pas à user, bien évidemment. Je l'écris en préambule. Comme ça, c'est fait.

USA, France, Grande-Bretagne, Union Européenne, Suisse (hélas, mille fois hélas), Ligue Arabe (Pffff), Qatar (chameaux et milliards), Arabie Saoudite (chameaux, milliards), Turquie, Israël. J'oublie, consciemment, des dizaines d'autres (laquais et larbins divers, dont, encore une fois hélas, le nôtre) constituant cette Assemblée aussi hétéroclite que minable qu'est "les Amis de la Syrie". Tout cela s'est ligué contre mon pays d'origine, le plus vieux pays et la plus vieille civilisation du monde, dans l'espoir, vain, qu'elle ne le soit plus. Ils en paieront le prix, très cher, bientôt.

Les avancés spectaculaires de l'Armée Nationale Syrienne ces derniers jours, au grand dam des bédouins du Golfe Persique et leurs maîtres à Washington et Tel Aviv, d'où le branle bas de combat dans cette dernière, semble dessiner l'évolution définitive de ce conflit dans les prochaines semaines. Des sources "rebelles" parlent de centaines de morts, parmi lesquels 3 "commandants" de très haut rang, dont le commandant en chef du Front Al Nosra à Al Qousseir et de capturés dans leurs rangs ces deux derniers jours. Ceci a poussé certains jihadistes valeureux et très combatifs à se déguiser en femmes, la désormais classique Burka mais aussi un maquillage complet.

Et c'est à Israël qu'on confie, cette fois, la tâche de monter au créneau. Les menaces de cette dernières deviennent un peu plus précises à l’encontre de la Syrie.

Nous laisserons au futur, ainsi qu’à la médiocrité de certains "prévisionnistes", ayant déjà prévu la chute d’Assad en mars 2011, l’entrés de la Turquie en Syrie, l’intervention américaine et française, etc. sévissant sur cette plateforme, entre autres, le plaisir de le faire.

Ils seront surpris et…très déçus.

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : syrie, israël, terroriste, islamisme, islam, jihadiste, france, turquie, gowrié, usa, suisse

Commentaires

Je vous félicite Jean-Souhel Gowrié, pour cet aticle , il faut savoir que
la vérité n est pas bonne a dire , car malheureusement n'est ce pas la partition de la Syrie et le Liban ?(qui sont superfitielles ). n'oublions pas que cela risque de ce faire , mais encore dans le sang , que de morts va t-il falloir aux assoiffés occidentaux ? Puis aussi l'Irak est compris dans le lot. Que le triste Sir ,kissinger disait dans un article que le Moyen Orient devrait etre sous la coupe d'Israel. .

Écrit par : piazzini simonne | 22/05/2013

Je vous félicite Jean-Souhel ,pour cet article, la verité n est pas bonne a dire, l'horreur de ces assassinats etc.. n'est-ce pas la partition prévu
depuis pas mal de temps qui se dessine y compris le Liban qui est superfitiels, mais combien de sang faudra-t-il a ces assoiffés d'occidentaux
pour réaliser leurs rêves?Il faut relire l'article de Henry Kissinger(qui fait frémir)qui prevoit que le Moyen-Orient appartiendra a Israel! ceci n'est rien a coté de ce que ce triste monsieur predit.

Écrit par : piazzini simonne | 22/05/2013

Cher Ami,

Sans langue de bois puisque vous n'en faites pas usage, disons, sans vouloir vous offusquer, qu'après quelques secondes de compassion journalière face à l'écran de TV, de la Syrie, le monde entier s'en tape excepté vous peut-être, mais de loin tout de même, et j'aurai pensé qu'en votre qualité de fin connaisseur des us et coutumes de la chose diplomatique vous ne vous seriez pas laissé aller à quelques saillies aussi revanchardes que stériles et ne seriez pas dupe des gesticulations de tel ou tel politique qui se cantonne à ne pas insulter l'avenir, économique cela va sans dire.
Vos propos résonnent donc comme le tube arabe mille fois entendu : "avec notre âme, avec notre sang ....", prélude fanfaron au chant du cygne du pouvoir en place comme vous le savez.

Certes il y a cette fameuse ligne rouge à ne pas franchir mais du moment qu'elle ne se déplace qu'à l'intérieur des frontières de la Syrie, soyez sans crainte, personne n'aura l'idée saugrenue de la voir.

Il y a, bien sur, cette vieille querelle de minarets qui traîne depuis près de 1400 ans qu'une supplique Saoudienne a rappelé aux initiés sous la forme d'un câble wikileakien invitant Barak 1er à couper la tête au serpent. Il y a aussi ces multiples prédicateurs musulmans aussi francs qu'un âne qui recule qui tentent, avec des trémolos dans la voix, sournoisement et vainement, de culpabiliser l'occident pour son inertie et d'autres qui se transforment en tours operators pour djihadistes de tous poils. Bref, il y a bien trop d'agendas arabo-musulmans divergents dans cette affaire là pour qu'une chienne y retrouve ses propres chiots.

Vous dites que la tâche de monter au créneau aurait été, cette fois, confiée à Israël. Dans un certain sens vous avez raison toutefois j'y apporterai un bémol au verbe confier car en 40 ans d'expérience vous avez certainement appris à savoir que ce n'est pas vraiment la docilité qui caractérise ce petit état surtout lorsqu'il évalue les risques qu'il estime se devoir d'éliminer, comme en 2007 par exemple.

Rappelez-vous de la prouesse de Hafez-al-Assad à Hama, même Chirac ne lui en avait pas gardé rancune. Ah! si seulement l'opticien en mal d'affirmer son autorité n'avait pas requis sa 5 ème colonne Libanaise d'expédier Hariri dans l'autre monde, tout serait resté comme avant, à huis clos, comme dans le meilleur des mondes, même aujourd'hui encore, mais dès lors qu'il fait de son pays le supplétif de l'Iran, il faut s'attendre à ce qu'il en fasse bientôt sa chair à canon et pourtant ce ne sera pas faute d'avoir reçu, ces deux dernières semaines, des appels à la raison voire les tirs de semonce d'usage.

Écrit par : Giona | 22/05/2013

Bonjour Giona,

Je ne sais si vous l'avez remarqué, mais je ne dis pas autre chose que vous.
Quant à savoir pour ce qui de la position de supplétif de l'Iran, ceux penchant un peu plus vers le Ouest n'ont, à mon avis, bien sûr, pas mieux réussi. Les dès, croyez-moi, sont jeté, à LONG TERME, j'insiste, à long terme, y compris et surtout pour le petit pays indocile.
Enfin, encore une fois, je dis pas autre chose que vous. C'est juste le prétextes que je n'arrive pas, et n'arriverai pas non plus, à avaler.
Ils appellent ça Démocratie et Liberté.
Je sais EFFECTIVEMENT, que tout le monde s'en tape. C'est pour cela qu'ils devaient, là-bas, faire ce qu'ils avaient à faire dès le premier jours, au mépris, je pèse mes mots, de l'opinion PUBLIQUE, mondial.
Bien à vous et merci

Écrit par : jean Gowrié | 22/05/2013

"Enfin, encore une fois, je dis pas autre chose que vous. C'est juste le prétextes que je n'arrive pas, et n'arriverai pas non plus, à avaler.
Ils appellent ça Démocratie et Liberté."

J'avoue que votre réponse me rassure, je craignais une giclée pleine de véhémence. Je vous remercie sincèrement.

Cela dit, les prétextes de démocratie et liberté me hérissent tout autant que vous et ne résonnent plus à mes oreilles, in fine, que comme convergence ponctuelle d'intérêt et fric.

"Je sais EFFECTIVEMENT, que tout le monde s'en tape. C'est pour cela qu'ils devaient, là-bas, faire ce qu'ils avaient à faire dès le premier jours, au mépris, je pèse mes mots, de l'opinion PUBLIQUE, mondial."

Nous sommes parfaitement d'accord sur ce point, les critiques ne sont ni les acteurs ni les payeurs.

Bon courage

Écrit par : Giona | 22/05/2013

Les commentaires sont fermés.