08/05/2013

La ligne rouge : c'est l'arme chimique

La phrase vient de ce Cher Obama, prénommé Barak, Président d'une grande démocratie (preuve en est les centaines de prisonniers innocents de Guantanamo) et accessoirement mauvais gendarme du Monde : Hiroshimam Nagasaki, Vietnam, Corée, Cuba, Irak, Afhganisatn, entre autres. Elle a été prononcée à l'occasion des rumeurs sur l'utilisation, par le régime de Damas, bien évidemment, d'armes chimiques pour "mâter" la révolution "pacifique" du Peuple Syrien. Révolution "pacifiquement" conduite par le "Front d'Al Nosra", classé par ailleurs organisation terroriste par ces mêmes Américains.

Vous suivez ?

Les choses sont tellement imbriquées en Syrie, les gesticulations tellement nombreuses et contradictoires, qu'on n'arrive plus à savoir si les déclarations des uns et des autres sont le résultat de faits avérés ou de calculs savamment orchestrés. En l'occurrence, suite aux déclarations fracassantes de Carla del Ponte, concluant sur l'utilisation d'armes chimiques par...les "rebelles", on se demande si les Américains ne voulaient pas se ménager une porte de sortie vis-à-vis des terroristes. Car on voit mal comment ils peuvent ignorer les résultats de cette "enquête". Cela étant, ces mêmes Américains, ayant auparavant donné l'ordre aux pantins de la Commissions d'enquête, viennent de déclarer qu'il serait fort improbable que des armes chimiques aient été utilisées en Syrie alors que, à peine deux jours auparavant, ils avaient déclaré que des indices "concordants" concluaient à leur utilisation.

Cela nous conduit inévitablement à poser la question de savoir pourquoi Madame del Ponte s'est "précipité" à faire sa déclaration. La raison en est toute simple : elle savait par avance que cette même commission, une fois les résultats de l'enquête connus, recevrait l'ordre d'étouffer l'affaire. Les événements viennent de lui donner entièrement raison.

Nous voilà donc dans un monde où l'Occident, très démocratique et très humaniste, dans le but existentiel unique de faire tomber un régime, est prêt même à laisser utiliser des armes chimiques par des terroristes estampillés comme tels par ce même Occident.

09:51 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gowrié, occident, usa, amérique, syrie, terroristsme, islam, islamisme

Commentaires

jouer l'ignorance comme voile invincible ...

voilà nos responsables politiques ayant trouvé les nouvelles bases philosophiques d'une théorie qu'ils ne peuvent contrôler, selon leurs rôles:
laisser l'autre barbare faire ses barbaries

Écrit par : Pierre à feu | 08/05/2013

Merci.

Encore une fois, c'est grâce à vous que nous obtenons de l'info.

Il ne faut pas compter sur la P....e suisse.

Comment oser se présenter comme j.........e. C'est infiniment pire que bankster.

Écrit par : La censure des commentaires par la Presse règne en Suisse | 10/05/2013

Ce blog a le mérite de relever des infos qui sont des infos et non l'inverse: manipuler les masses en faisant de la désinfo

Donc, de ce point de vue, je me rallie à votre commentaire

Par contre, la source de l'info, celle qui a étudié la question, qui a investigué, donc vraiment payé de sa personne, c'est bien Madame Carla del Ponte (auquel l'auteur du blog rend d'ailleurs hommage)

Donc rendons à César... (expression à prendre dans son esprit et non à la lettre, "César" voulant dire le plus souvent "autocrate", ici on pourrait penser à M.Kerry comme autocrate. Ou, à tout le moins comme suppôt de l'autocrate de service, voire même de l'autocrate en chef, celui qui manipule tout)

Concernant la Suisse, mon patriotisme s'est bien envolé le jour où j'ai compris:

1. Notre histoire récente: en caricaturant, on peut dire que les protestants français comptaient beaucoup de banquiers... sur leurs bancs(!) surtout du fait que la Réforme, en dehors de ses aspects positifs de dénoncer les excès du haut clergé et de permettre la diffusion de la Parole à tous, cette Réforme a surtout eux du succès dans les milieux banque-finances en raison de la levée du tabou des intérêts (interdits par l'Eglise, tolérés par les protestants)
D'où le succès de la Réforme dans ces milieux riches
Lors des persécutions des protestants en France, ceux qui en avaient la possibilité et surtout intérêt (dans les deux sens du terme) sont venus chercher refuge... en Suisse, à Genève particulièrement!
Ainsi, les richesses de toutes sortes se sont accumulées dans ce pays, devenu l'un des plus riches au monde alors qu'il était l'un des plus pauvres, réduit, à certaines époques à "vendre" ses jeunes gens, vigoureux et forts, aux armées étrangères et même au Pontificat pour ramener de l'argent au pays (les mercenaires)
Aujourd'hui, ce sont certaines femmes de pays pauvres qui viennent chercher fortunes (argent et "bonne fortune") sur nos trottoirs tolérants (et je ne sais pas des deux quelle est la forme de prostitution la moins avouable. Ou plutôt si, je le sais que trop bien)

2. La plupart de nos politiques ont perpétué cette tradition de terre d'accueil à l'argent (sale souvent) , la finance (sale toujours?) et à ceux qui les détiennent. La preuve: des patrons de très grosses entreprises, des coureurs automobiles fortunés etc. qui ne paient pas leurs impôts comme vous (j'imagine) et moi (là, je suis sûr). Ok, en valeur absolue ils en paient plus. Mais si vous calculez l'explosion des prix de l'immobilier dans nos régions et les hausses de coûts des loyers que cela induit, je serais bien surpris qu'au final on ne paie pas collectivement plus qu'eux
Tout cela, je l'appelle de la prostitution, bien pire que celle des trottoirs, car bien souvent les dérives de la finance induisent cette dernière

Un mot encore: si Carla del Ponte a droit à notre estime, notre reconnaissance (n'oublions pas que sa droiture l'a conduite à être victime d'un attentat en Italie, duquel elle a réchappé physiquement), j'aimerais ajouter Monsieur Dick Marti au tableau d'honneur (voire Google ou Wikipedia)

Deux Suisses parmi d'autres méritants que la Suisse ne mérite pas, mais qui devraient, au plan profane, être des modèles

Amitiés

Fred

Écrit par : Fred | 11/05/2013

Les commentaires sont fermés.