21/01/2013

Les terroristes face aux leurs

Après avoir financé et lourdement équipé les démocrates Libyens, la France a brusquement changé d'avis. Relabellisés terroristes (on fait bien attention à ne pas les appeler "islamistes"), on veut maintenant les combattre et chasser...où ?

C'est certainement pour nous expliquer tout cela que lors du journal de 19h30 de vendredi dernier, le journaliste vedette de la RTS, télévision publique, donc à redevence, Monsieur Darius Rochebin, a fait appel à l'analyse, certainement pertinente, de M. Kouchner, ancètre de Juppé et Fabius et membre du club fondé par BHL. Le point le plus délicieux de l'interview fut lorsque le grand humaniste, jadis médecin, déclara que sans cette intervention, le Mali risquait de se trouver tout entier aux mains des fondamentalistes, lesquels y auraient alors imposé la Charia.

C'est à ce moment-là qu'on aurait pû imaginer la suite suivante de l'interview :

...lesquels y auraient alors imposé la Charia.

Rochebin : Et alors ? Cela est-il grave ? Vous gêne-il ?

Kouchner : mais plus que cela même. C'eut été une catastrophe, pour le Mali, pour l'Afrique et même pour nous, ici.

Rochebin : pourtant, cette Charia est la seule loi chez nos amis Saoudiens, Qataris, etc. La première déclaration des "démocrates" Libyens et Tunisiens fut de vouloir l'imposer. Cela ne semble pas vous poser de problème particulier !

Kouchner : Euh... (je sais qu'il aurait aussi pu dire : nous ne parlons pas de la même chose. C'est un problème différent. Les circonstances ne sont pas les mêmes. Et des âneries du même genre).

Rochebin : donc, Monsieur Kouchner ?

Seulement voilà, c'est la suite logique d'une interview professionnelle dont le but est d'informer. On ne se fait pas de telles "vâcheries" entre amis.

Au fait, Mesdames et Messieurs de la corporation. N'êtes-vous pas pris d'une petite envie de vous insurger contre le Black Out absolu imposé par l'armée française ? Laquelle filme elle-même "ses opérations" et vous distribue, après vérification, des morceaux bien choisis ?

 

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rts, rochebin, kouchner, france, syrie, lybie, mali, terroristes, islamistes, islam, islamisme, gowrié

Commentaires

Bonjour.
Il y eut la Libye et la fourniture d'armes par la France, Le Qatar, l'Arabie... et la non sécurisation (très opportune) des stocks de Khadafi.
Il y a la Syrie et la fourniture d'équipement aux "rebelles" encensés par l'occident.
Le Mali vient rappeler que les combattants sont les mêmes dans ces trois pays. Mais en fonction de nos intérêts occidentaux, les appellations varient. Au Mali, on mélange allègrement avec ces "terroristes" / "islamistes", les Touaregs porteurs de revendications légitimes. C'est une erreur qui devra se payer plus tard.
En attendant, le guêpier malien est en cours : armée (si l'on peut dire) malienne qu'il va falloir surveiller de très près si on ne veut pas de dérapages et règlements de comptes, buts de guerre réels non précisés, financements des émirats encore, intérêts a protéger - mines d'or de pierres précieuses, ou au Niger d'uranium, déstabilisation de l'Algérie (en l'enrôlant malgré elle) et les EU qui ayant échoué dans leurs visées d'implantation ne sont pas trop mécontents de cet abcès qui nous affaiblit.

Écrit par : Chamaco | 21/01/2013

Les commentaires sont fermés.