17/10/2012

Au nom d’Allah et Allah Akbar. Ou Dieu est grand, si vous préférez

En regardant les centaines de vidéos, amateurs ou pas, postées à longueur de journée sur le net, notre ouïe est surtout attirée par les interminables « Allah Akbar, Allah Akbar, Allah Akbar… ».

Qui filme ? Que filment-ils ? Pourquoi invoquent-ils sans cesse le nom d’Allah ?

Dans la tradition arabo-musulmane et contrairement à ce que l’on croit, Allah Akbar ne sert pas « uniquement » à invoquer le non d’Allah ou à proclamer sa toute puissance. Celui qui prononce ces mots montre « aussi », parfois surtout, sa satisfaction quant à l’action qu’il est en train d’entreprendre. C’est comme si, après un bon repas ou toute autre action procurant un plaisir particulier ou intense, on disait : ah, que c’est bon. Il semblerait bien que les combattants de la « liberté », opposition légitime selon notre inénarrable ministre des Affaires Étrangères, mais terroristes lorsqu’ils se trouvent sur sol français, n’aient compris que cette partie du message.

La mosquée d’El Omeyyade d’Alep, que je connais très bien et qui jouxte par ailleurs le souk de cette même ville, le plus vieux et le plus long du monde, est, comme n’importe quelle autre mosquée, un lieu de prière et de recueillement où le simple fait de ne pas enlever ses chaussures à l’entrée causerait au coupable pas mal d’ennuis. Au-delà, c’est un chef-d’œuvre architectural vieux de plus de mille ans. Ceci n’a pas empêché les amis de MM. Fabius, Clinton et Burkhalter d’y entrer, avec armes, munitions et…chaussures, pour en faire un de leurs repères et un lieu de rassemblement d’où partaient leurs attaques contre l’armée nationale syrienne avant que cette dernière ne les en déloge après deux jours de « combats ». Comme baroud d’honneur, les combattants de l’Islam et, accessoirement, d’Allah, n’ont pas trouvé mieux que de faire exploser des grenades incendiaires à l’intérieur même de la mosquée. Le Monde, un journal « mainstream » tout sauf pro régime, nous apprend que, selon l’AFP qui, elle, est carrément estampillée pro rebelles, "l’ingénieur Mohammed Marwan Jarada, qui accompagnait lundi un comité d'experts envoyés dans la mosquée pour constater les dégâts, a été touché par un tir rebelle et est mort des suites de ses blessures, selon son frère".

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/10/15/a-...

Ainsi, tout islamistes qu’ils soient, les rebelles n’ont pas hésité à transformer en champ de bataille la mosquée historique des Omeyyades à Alep. La religiosité de ces gens-là semble se limiter aux éructations permanentes du nom de Dieu, et aux égorgements rituels ainsi que, plus généralement, à l’extermination des Syriens réputés apostats, infidèles ou tièdes.

Les voici, filmant leurs exploits dans la mosquée d’El Omeyyade.

http://www.youtube.com/watch?v=KKBoX3Co_Hs

A la trentième seconde, le vidéaste invoque, pour la énième fois, Allah Akbar suivi de « et merci à Dieu ».

Les voici aussi, entrants dans l’enceint de la mosquée, après en avoir fait sauté le mur.

http://www.youtube.com/watch?v=uU_uO6Ojn7g

Effectivement : Allah Akbar, Allah Akbar, Allah Akbar.

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

tous ces fanatiques font penser au Ku-KUX-Clan qui tout en priant appelle ses fidèles à s'armer et à prier au nom de la grande et sainte famille Américaine

Écrit par : lovsmeralda | 17/10/2012

Monsieur,

Votre article relève clairement de la désinformation.
La vidéo que vous présentez en affirmant au sujet de l'armée libre :
"Les voici, filmant leurs exploits dans la mosquée d’El Omeyyade. http://www.youtube.com/watch?v=KKBoX3Co_Hs" dit exactement le contraire de ce que vous avancez : les révolutionnaires déplorent les dégâts occasionnés par l’acharnement de l'armée de Bachar. Mais peut-être ne comprenez-vous pas l’arabe ? Ce qui ne vous excuse pas moins.
Honte à vous, parce que vous vous tenez aux côtés du tyran qui n'a plus aucune légitimité et que nous traînerons en justice quand son régime assassin prendra fin.
Honte à vous pour tous les enfants tués sous les bombardements, les femmes violées dont vous n'avez pas pris la défense.
Honte à vous, parce que vous êtes un partisan de la barbarie la plus évidente!
Honte à vous, parce que l’indécence de vos propos est tout simplement écoeurante.

Hani Ramadan

Écrit par : Hani Ramadan | 18/10/2012

Non Monsieur. Ce n'est pas du tout de la désinformation. Je comprends aussi "parfaitement" cette langue. Je comprends même l'accent (lakna, si vous préférez). Ce n'est pas parce que le porteur de la caméra dit, à un moment, que c'est l'armée de Bachar qui a fait cela que cela est vrai. Un peu de perspicacité. Renseignez-vous. Ce sont les insurgés qui ont "investi" la mosquée, EN PREMIER. L'armée de Bachar est venue "les en déloger". Pour votre information, en regardant le film au tout début, on voit très clairement les combattant tirer et abattre une partie du mur d'enceinte. Ceci peut, vous le comprendrez très aisément, causer quelques "petits" dégâts. Qu'en pensez-vous ?
Encore une fois, c'est l'armée syrienne, non pas les insurgés, qui délogé ces derniers de la mosquée et non pas le contraire. Renseignez-vous là-dessus. Cela n'est un secret pour personne, de véritables combats ont eu lieu autour et, malheureusement, à l'intérieur de la mosquée. Je vous laisse le soin de poser la question à un spécialiste pour savoir quel genre de dégâts cela peut causer.
J'ai passé des heures et des heures dans et autour de cette mosquée, les souks et le vieux Alep, qui n'ont rien demandé à personne, jusqu'à l'arrivée, mi juillet 2012, des "insurgés". Vous savez, ceux qui ont voulu "libérer" la ville de malgré elle.
Vous devez être le premier à le savoir, Cher Monsieur, lorsqu'on proclame le nom d'Allah, on ne prend pas les mosquées, à plus forte raison une des plus belles et des plus historiques, comme abri.
Enfin, vos invectives sont totalement inutiles et hors propos. Il va falloir que vous calmiez, cher Monsieur. Des personnes enlevées, des familles rançonnées et des quartiers entiers investis et dont la population est, DE FAIT, pris en otage, je peux vous en donner des exemples sans fin. Quant à votre apparent souci de la justice, il ne fait plus rire personne. Il ressemble étrangement à celui de ceux que vous semblez combattre et détester le plus, les Américains et les Sionistes : c'est selon.
Lisez, Cher Monsieur, ce qu'a dit votre propre prophète sur le jeune homme qui est entré et uriné dans sa propre mosquée. Inspirez-vous en, si vous le pouvez.
Une toute dernière chose, comme vous pouvez le constatez, je publie, moi, les commentaires. Y compris ceux qui m'insultent.
Bien à vous.

Écrit par : Jean.- S. Gowrié | 19/10/2012

Vos commentaires sont excellents.Dommage,que la majorite des citoyens soit facilement manipulable et se fie a la propagande primitive,genre 1950s.
Dommage aussi qu'on compte peut de personnalites comme vous qui reflechissent de leur propre tete.

Écrit par : ervint | 25/10/2012

Pour mettre le lapidophile et le conspirationvore d'accord, on dira que c'est les américano-sionistes qui ont fait ça.
Tellement plus simple, non?

ps: On apprécie la répétition des "honte à vous...". Monsieur le professeur a conservé tout son tact et sa finesse d'esprit. J'ajoute qu'il est mal de faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse à nous-même (vu que Monsieur censure TOUT les messages contradictoires sur son blog). On a vraiment pitié pour lui.

Écrit par : Bibi | 25/10/2012

Honte aux frères musulmans criminels. Ramadan casse toi pôve con!

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/10/24/la-peur-de-lislam/

Écrit par : Pierre NOËL | 25/10/2012

M. Gowrié,

Je vous remercie pour votre oeuvre de ré-information et pour avoir tenu tête à ce type qui vous insulte et qui a pour argumentation principale l'invective abjecte.

Cela me confirme que l'islam est dangereux sous toutes ses formes et doit être interdite au plus vite par les autorités comme bien des sectes qui ont pourtant causées infiniment moins de morts.

Ce sont désormais les nations européennes qui sont en danger de "destruction nucléaire" irréversible.

Écrit par : anonyme pour ne pas me ramasser une fatwa | 28/10/2012

Les commentaires sont fermés.