08/10/2012

Extrémisme islamique : le boomerang

Tout cela a pris beaucoup moins de temps que ce qui a été prévu. Car cela a bien été prévu. Seuls nos politicards, leurs conseillers et…les spécialistes de la chose, toujours eux, ne l’avaient pas prévu.

Je n’ai jamais, jamais, crû que l’homme apprend de ses erreurs. Ce serait d’ailleurs dramatique si ce principe était vraiment vérifié car à voir la fréquence de répétition des mêmes erreurs dans les mêmes circonstances, on se demande vraiment si les auteurs en sont des hommes en pleine possession de leurs capacités mentales.

Ainsi, la France, grand soutien de tous les islamistes autres salafistes que cette mascarade appelée printemps arabe a produit, vient de découvrir l’existence de cellules « terroristes » radicales qui fomentaient le projet de s’attaquer à « l’Occident » et plus précisément à la présence juive dans celui-ci.

En soi, les faits ne sont que classiques si ce n’est que les membres de ces groupuscules sont, dans leur presque totalité, des « convertis ». Tous sont nés et ont grandi en France.

Qu’est-ce qu’un converti ? c’est quelqu’un qui, pour faire simple et quelle que soit la raison du changement, ne trouve pas satisfaction dans sa croyance, ou non croyance, actuelle. Jusque là, il n’y a toujours rien de si extraordinaire. La seule vraie question à se poser est de savoir pourquoi, dans le processus de conversion de ces jeunes gens, leur préoccupation première est de s’en prendre à leur propre pays ? Et de la manière la plus violente qui soit ?

A force de fuir les problèmes qui se posent à nous, à instituer des tabous, à éluder les questions essentielles, à minimiser les problèmes et à contourner les écueils, on finit toujours par avoir des réveils où la gueule de bois l’emporte largement sur les chants des oiseaux.

La question essentielle que personne ne veut donc se poser est la suivante : des croyances et des conversions, il y en a dans tous les sens. Le nombre des convertis au bouddhisme et à nombre d’autres croyances est bien plus grand que ceux, dans nos contrées, qui embrassent l’Islam. Pourquoi, dès lors, la violence, la dérive jihadiste, le terrorisme et le takfirisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Takfirisme ne touchent-ils que ces derniers ? Et d’une manière quasi systématique ?

Attention, les réponses habituelles, répétées jusqu'à en avoir la nausée : ce n'est qu'une minorité, la pauvereté, la marginalisation, l'exclusion sociale, etc., je les connais par coeur.

Voici, à propos de boomrang, la réponse des jihadistes, considérés par Monsieur Didier Burkhalter et son homologue français comme les représentants "légitimes" de l'opposition syrienne.

http://www.youtube.com/watch?v=bL58pyB7kYM&feature=plcp

En résumé : nous sommes là, en Syrie, pour faire le Jihad au nom d'Allah. Une fois victorieux, nous viendrons chez vous, les mécréants.

Je sais, ce ne sont qu'une minorité. C'est certainement ce que se sont dit MM. Burkhalter, Fabius et Erdogan lorsqu'ils ont décidé de les aider à combattre le régime de Damas.

 

08:25 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : islam, islamisme, terrorisme, gowrié, france, religion, extrémisme, jihad

Commentaires

Je n'adhère pas toujours à cent pour cent à vos analyses, mais cette fois-ci c'est le cas. J'ai toujours pensé aussi que le régime de Saddham Hussein était préférable à celui de Khomeini, et qu'il aurait été possible d'en contrôler les pires excès politiquement, si on avait été prêt à mettre ne serait-ce qu'une partie du prix payé pour la guerre en Irak et ses conséquences.
Mais je suis bien obligé, pour nuancer mon propos, de reconnaître que la soumission totale l'Islam est à mon sens la pire plaie des pays d'Orient ... et une plaie qui semble, hélas, se répandre dans beaucoup d'autres pays comme une pandémie.
Ce qui me frappe par ailleurs c'est que nos bonnes âmes regrettent toutes rétrospectivement que les victimes des invasions et colonisations occidentales en Amérique du Sud et en Australie n'aient pas pu rejeter à la mer leurs "cruels" envahisseurs, mais sont rarement prêts à lever le petit doigt, comme le dit une expression populaire, devant l'invasion que nous subissons de manière plus sournoise de la part des tenants d'une idéologie politico-religieuse qui nous méprise tout autant que nous avons méprisé autrefois les "sauvages" dont nous avons envahi les territoires.

Écrit par : Mère-Grand | 08/10/2012

D'accord avec vous ,, cet article reflète exactement ma pensée, je trouve gros
gros que "nos"dirigeants se réveillent a présent alors qu'ils sont au courant depuis longtemps, pour l'instant c'est une poignée de garçons "dit"
salafistes, donnons du travail a ces jeunes car ils touchent beaucoup d'argent pour se convertir etc,merci amicalement simonne piazzini ONG,
secretaire Generale

Écrit par : piazzini simonne | 08/10/2012

« Catholique par mère, musulman par mon père, un peu juif par mon fils... et athée grâce à Dieu. »
de Marcel Mouloudji

Si nos politiciens soit-disant laïques baissent leurs frocs, les charniers des victimes qualifiées d'"infidèles" seront la conséquence de notre couardise

Écrit par : Le Plébéien | 08/10/2012

Tiens donc....

les terroristes sur le sol français ont fait leur formation en Tunisie et en Syrie... Enfin ils commencent a en parler.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/08/des-membres-du-groupe-terroriste-demantele-samedi-soupconnes-de-se-trouver-en-syrie_1771630_3224.html

Et encore...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/08/financement-de-l-islamisme-radical-un-ex-chef-de-la-dst-met-en-cause-le-qatar-et-l-arabie-saoudite_1771633_3224.html

Chavez réélu avec 54,4% de voix. Important pour la Paix dans le monde. Bizarre, personne n'a encore parlé de tricherie ??!!

Écrit par : Bahia | 08/10/2012

Plusieurs réflexions après la lecture de votre billet.
A – Vous avez constaté comme moi la convergence du traitement de l’information (Journaux, TV). Des mots reviennent systématiquement rabâchés (comme un « ordre » donné ou un angle à traiter en priorité).
Convertis, Français, antisémitisme, Jihadistes, Islam radical.
Toute unanimité de la presse me fait dresser l’oreille… Quand aucune tête ne dépasse je cherche à savoir à qui cela profite.
1 - « Convertis et Français » semblent vouloir nous amener à penser deux choses,
a) les musulmans (de tradition et étrangers) ne sont pas en cause,
b) le danger est en nous et pas forcément venu de l’immigration (ne pas « stigmatiser »… et désigner).
2 - « Antisémitisme », d’une grenade dans une épicerie et de quelques listes d’associations juives, on déduit le type de combat. Souvenons-nous de Mohamed Merah qui avant d’attaquer une école juive, avait tué 3 militaires. On a vite oublié ceux-ci pour ne se consacrer qu’au volet « antisémite ». Certains lobbies sont plus actifs que d’autres.
3 – « Jihadistes et Islam radical ». Il n’y a aucune dérive : l’Islam radical pas plus que l’Islam modéré n’existent.
Parle-t-on de Juif radical ou de catholique modéré ? Les mots sont des inventions de journalistes en mal de vocabulaire. La religion islamique divise le monde en plusieurs parties dont les 2 principales sont Dar-el-Islam (Maison de la soumission / de la Paix) et Dar-el-Harb (Maison de la guerre – tout le monde non-islamique). La guerre est obligatoire pour tout musulman tant que les habitants ne se soumettent pas à la religion.
Ce qui n’empêche pas des musulmans (Takfiris) d’en tuer d’autres sous le prétexte que ce ne sont pas des « vrais musulmans » - par exemple Sunnites contre Chi’ites. On remarquera d’ailleurs que cette violence émane très majoritairement du sunnisme.

B – L’arrivée – largement aidée par l’occident – de partis qui veulent imposer l’Islam comme manière de gouverner en Libye, Tunisie ou Egypte (La Syrie étant je pense à traiter séparément) ne peut en aucun cas calmer les ardeurs des tenants de cette religion, au contraire c’est un encouragement à continuer. L’occident ne peut attendre de répit par ce biais là, on le voit au Mali.

C – Enfin – politique intérieure – de quoi parle-t-on avec le plus d’intensité en France ? De ce qui concerne le ministère de l’intérieur (BAC de Marseille, réseau terroriste, Rom). M. Valls est le seul ministre dont la cote de popularité est en progression… Le seul, selon certains a faire une politique de droite ! Cela permet de masquer d’un paravent, les sujets économiques et sociaux (licenciements, dette, chômage, fermeture d’usines…).

Écrit par : Chamaco | 08/10/2012

"pourquoi, dans le processus de conversion de ces jeunes gens, leur préoccupation première est de s’en prendre à leur propre pays?"

Probablement parce qu'au fil de la progression de leur conversion, le "Mal" leur est révélé sous une forme qui montre la responsabilité et la connivence de leur pays, ses dirigeants, ses entreprises, ses institutions étatiques avec ce même "Mal" qui leur est dévoilé, qu'ils découvrent en lisant, en écoutant les prêches, les sermons.

C'est cela, la conversion. C'est une transformation quelquefois radicale qui amène le plus calme, le plus sage et le plus désinvolte à devenir cruel, brutal, engagé, tellement engagé qu'il sera capable de l'ultime : se sacrifier pour faire avancer la "cause" qu'il défend.

C'est cela le Jihad.

Écrit par : Denise | 08/10/2012

Les Etats-Unis ont un besoin vital de la guerre. Il faut donc un ennemi. Au besoin, ils le créent eux-mêmes. Merci l'Arabie et le Qatar pour leur complicité et soutien financier!

http://www.youtube.com/watch?v=Ha1rEhovONU

Al Quaeda est une création yankee du temps de la guerre en Afghanistan pour contrer les Soviétiques. Et encore bien utile comme ennemi de remplacement.

Écrit par : Johann | 08/10/2012

Vivement que cette haine légitime contre ces islamistes régresse un peu ,elle est entrain dr réveiller les cotés les plus sombres de la nature humaine chez des gens pourtant bien Suisses.Genre corbeaux ,délateurs bref ce qui se cache habituellement derrière le masque parfait du gentil ou de la gentille à qui on aurait donné le bon dieu sans confession. Bientot pires extrêmistes que ces Arabes et mettant sous pression toute une population
Et ces scènes de haine diffusées 24h sur 24 provoquent aussi des bouffées délirantes qui peu à peu débordent chez les perfectionnistes qui aussi voient de plus en plus le mal partout et qui vont alors se servir de tous les prétextes pour encore interdire ceci ou cela.
La haine est un moteur mais pas forcément vécue négativement par les auteurs mais par des victimes de gens impulsifs ,déraillant déjà de naissance et qui encouragés s'amuseront sur le dos d'autres plus très jeunes grâce à diverses menaces ,chantages etc.
Le pire c'est qu'ils sont les premiers à mettre à l'index ces Islamistes on croit rêver,hélas non ce qui prouve qu'en Suisse on en a aussi c'est le genre de personnages à fuir mais qui hélas grâce à un moyen supersophistiqué qui mis entre les mains de gens peu recommandables peut faire plonger dans tous ses émois un village tout entier , menant peu à peu à la dépression les plus mal lotis de la vie
Je regrette ,mais notre pays a aussi a ses Islamistes et eux continuent gentiment leur sale boulot,c'est par là qu'il faut commencer si on veut faire de l'ordre ailleurs non?
Je connais trop la guerre pour être contre les armes mais elles font du bruit on les entend venir,on peut encore se cacher ou partir mais la délation par photos et autres artifices à l'appuis sont bien pire ,car invisibles.Et la police continue d'accepter c'est plus du rêve c'est carrément le cauchemard

Écrit par : lovsmeralda | 09/10/2012

n'y a-t-il pas là, plutôt que de parler de "convertis", pris en mains par des groupuscules d'obédiences ou tendances religieuses obscures, à considérer qu'il s'agit d'endoctrinés, par des groupes sectaires, ou simplement parler de sectes, utilisant toutes méthodes d'endoctrinement habituelles aux sectes.

je pense que bon nombre de spécialistes religieux du monde musulman n'arrivent pas à concevoir qu'ils ont affaire à des sectes. à admettre que ces groupuscules n'ont rien à voir avec leur religion, sauf en utiliser l'idée (d'appartenance à une religion) comme accroche et pour manipulations.
Qu'en pensez-vous?

Écrit par : Pierre à feu | 11/10/2012

@ Pierre à feu
Si l’on part du principe que l’endoctrinement est la base même d’une religion on ne peut que vous donner raison.
Comme le dit l’adage « une religion est une secte qui a réussi ».
Plus que de sectes, ne faut-il pas parler de « courants ou d’écoles de pensée » ?
Pour parler d’une autre religion, les chrétiens, combien de branches différentes : catholiques (orthodoxes, uniates, syriaques…), anglicans, témoins de jéhovah, protestants (qui eux-mêmes se déclinent en combien de courants ? pentecôtistes, adventistes, créationnistes ?...)
Qu’ont vraiment en commun les « adeptes » de l’Opus Dei et ceux des Davidiens du 7e jour ?
Pour revenir au cas, ce sont bien des personnes de confession musulmane pris en mains et déformées par d’autres musulmans – a priori. Car il ne faut pas écarter la possibilité qu’ils aient été manipulés / convertis par des non-musulmans à des fins autres. Exemple : quel meilleur moyen de faire rejeter tous les musulmans par les européens ? De créer une peur (réelle ou imaginaire), de désigner le « danger » ? N’est-ce pas d’ailleurs ce que l’on observe ? Quant à savoir qui, on peut… Ce ne serait pas la première fois que l’on verrait des actions commises par des gens persuadés de travailler pour leur cause et qui en fait en servirait une autre sans le savoir.

En résumé, oui il y a bien manipulation d’individus le plus souvent incultes (plus faciles à influencer) en besoin de reconnaissance, d’argent, de gloire, de paradis (rayer la mention inutile !).
Mais non, il s’agit bien de religion, même dévoyée ou déformée. Elle n’est pas plus déformée que celle que l’on pratique en Arabie Saoudite (Wahhabisme / Salafisme). La preuve : selon « l’historiette officielle » du 11 septembre la majorité des « terroristes » étaient saoudiens…

Écrit par : Chamaco | 13/10/2012

"... nous sommes là, en Syrie, pour faire le Jihad au nom d'Allah. Une fois victorieux, nous viendrons chez vous, les mécréants. - Israël y compris! Je l'ai déjà lu!

Bachar El Assad est soutenu par le Hezbollah et l'Iran? On nous dit que côté rebelles il s'y trouve des terroristes... C'est là un nid de crabes!

Qu'en pensez-vous?

Écrit par : Patoucha | 17/10/2012

Les commentaires sont fermés.