28/06/2012

Les amis de nos journalistes égorgent leurs confrères

Afin que les choses soient claires, les Boris Mabillard, Darius Rochebin, Vannay, Hammouche, Burkhalter (le journaliste), Burkhalter (le Conseiller Fédéral) et quelques autres dont deux billets de cette longueur ne peuvent suffire à contenir les noms, peuvent se sentir directement concernés.

Ainsi, les protégés des précités, pauvres manifestants pacifiques, se sont attaqués hier à l'immeuble abritant la chaîne d'information Al Ikhbaria, à Damas. Ils ont tué les gardes qui se trouvaient devant l'immeuble, ligoté les journalistes qui s'y trouvaient pour les égorger ensuite. Ils ont enfin fait sauter l'immeuble en y plaçant une charge explosive avant qu'ils ne repartent.

Alors, Monsieur Boris Mabillard, mais j'aurais pu tout aussi bien m'adresser à tous les autres. Il se trouve juste que c'est le dernier à avoir effectué une immersion clandestine parmi les « révolutionnaires pacifiques ». Le compte rendu de ses dix sept jours de « clandestinité pacifique » frise la perfection journalistique et humaine.

Les manifestants pacifiques dont vous vous faites les porte-drapeaux ne sont que des criminels de la pire espèce. Les révolutionnaires pacifiques dont vous faites la promotion à longueur de journée depuis plus de quinze mois ne sont en réalité que des terroristes sanguinaires sans foi ni loi. Vous n'avez jamais ni parlé ni dénoncé aucun de ces crimes atroces. De là à vous faire prendre part de la responsabilité de ces événements, il n'y a qu'un pas. Je laisse vos lecteurs et les miens de décider de le franchir. Moi, je l'ai déjà fait.

Aujourd'hui, mercredi 27 juin 2012, je me suis adressé à toutes les personnes précitées ainsi qu'à leurs rédactions respectives. Aucune n'a répondu. Ils n'hésiteront pas demain, après-demain ou dans quelques jours, à vous parler des exploits clandestins de quelques uns de leurs "journalistes" parmi les révolutionnaires "pro-démocratie". Ils n'hésiteront pas non plus à vous présenter le massacre de Houla, oeuvre de leurs protégés, comme étant celui du régime. Ils n'hésiteront pas à parler des terroristes comme des manifestants pacifiques.

Je me suis toujours demandé comment certains malfrats peuvent, après avoir commis leurs méfaits, vivre normalement parmi leurs (semblables?) comme si de rien n'était. Je commence maintenant à comprendre. Certains continuent à vivre le plus normalement et tranquillement du monde, après vous avoir parlé de terroristes, meurtriers sanguinaires, comme étant des manifestants pacifiques pro-démocratie.

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Attaque-d-une-cha...

...entre autres

 

08:46 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : le temps, tdg, rts, hammouche, la liberté, le courrier, l'hebdo, gowrié, mabillard, rochebin

Commentaires

Au fur et à mesure que les médias occidentaux, qui sans le savoir ou le sachant sont à la botte de l'U.E., elle même à la botte des U.S.A., annoncent glorieusement les méfaits de l'armée d'occupation en Syrie, ne prenant parti que pour cette armée d'occupation (comment l'appeler autrement?), mon écoeurement s'accroît, c'est dire s'il atteint des sommets.
Seul quelques rares personnes, des gens vraiment neutres, qui observent les événements en considérant l'un et l'autre des points de vue ( gouvernement et cabale anti-gouvernementale), réfléchissent et ont une tout autre analyse des événements. Au lieu de prendre systématiquement parti contre le gouvernement en place, ils essaient de lever le voile sur des éléments extrêmement troublants.
Pauvre Syrie, victime surtout de la mauvaise foi occidentale!
http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=3396

Écrit par : Maurice Degenève | 28/06/2012

Tout d'abord compliments pour votre note, tout autant éclairantes et posées. Sans critiquer, certains points auraient supporté plus de développement, par exemple dans la conclusion. C'est juste un moyen de souligner que je suis empressé de lire le prochain billet

Écrit par : faire part naissance originaux | 28/06/2012

Non, je ne souhaite, ni ne me réjouis que les pays instigateurs de la "Lybianisation" de la Syrie goûtent à leur tour au terrorisme

En effet, les gouvernants félons (vis-à-vis de leurs populations) restent bien à l'abri, alors que ce sont d'innocents civils qui, lors d'actes terroristes, paient toujours pour les vrais responsables: femmes, enfants, étudiants: tous pères, mères de famille ou fils, filles de famille

Non, il existe des Instances propres à s'occuper du cas des criminels contre l'Humanité

En fait, je n'en connaît qu'une de crédible: j'ai abandonné l'idée que le TPI puisse en être une, de ces Instances

Malgré l'immense respect que j'ai pour des Fredy Marti ou des Carla Del Ponte, leur dévouement, leur hôneteté et leurs travaux, je crains fortement que le politique ait pris le dessus au TPI

Je pense (et je penche!) plutôt pour TRIAL (Track Impunity Always, siège à Genève)
http://www.trial-ch.org/en/home.html
Pour donner une idée de leur courage (= rage au coeur), il faut mentionner le nom de G.W.Bush sur leur liste!
Il faut oser (TRIAL; c'est pratiquement tous des avocats en exercice dans différents pays)
Entre parenthèses, et sauf erreur de ma part, c'est quand même grâce à cet acte de courage que ce fameux présumé criminel contre l'humanité G.W.Bush a dû renoncer à venir sur sol suisse, à Genève plus précisément, en raison des risques réels d'arrestation qu'il encourrait

Revenons à la Syrie: stop aux assassinats des Syriens, stop aux pères (et parfois mères) de familles, voire enfants, torturés, égorgés... par NOS politiques et leurs décisions criminelles, par nos chefs de gouvernement félons de nos Nations dites "civilisées"

Mais ne nous laissons pas emporter par des sentiments de vengeance: c'est le piège qui est tendu à tous ceux qui crient "Justice", mais qui sont impatients ou aveuglés ou les deux à la fois

Ne nous laissons pas devenir comme eux, à leur image de satanistes sanguinaires, déguisés en gentils moutons porteurs de Paix

Faisons de notre mieux sur cette Terre, en respectant le Commandement le plus important: "Tu ne tueras point" (la légitime défense étant réservée, mais dans les cas extrêmes quand dans l'immédiat aucune autre issue n'est possible)

Observons ensuite les 10 autres Commandements du mieux que nous pouvons, dans notre situation d'humains faillibles (Oui, il y en a dix autres: 11 en tout!)

Petite récompense pour ceux qui m'auront lu jusqu'au bout: un dessin humoristique qui m'a fait tordre de rire (même si ça n'est pas très louable de se moquer de sujets si graves):

http://morningbull.blog.tdg.ch/media/00/02/1875280079.jpg

Hasta!

Écrit par : Fred | 28/06/2012

Bravo, c'est que j'attends vraiment depuis belle lurette! Milles mercis!

Écrit par : expatriation | 03/07/2012

Les commentaires sont fermés.