05/06/2012

Houla : œuvre des terroristes, sous les ordres du Qatar, la France et les USA

Il devient de plus en plus certain que le massacre de Houla a été commis par les terroristes de Homs. Ceux-ci en ont très probablement reçu l'ordre de leurs soutiens à l'étranger : les Qataris, Saoudiens et quelques pays occidentaux, en tête desquels se trouvent la France et les USA.

Tout dans ce drame nous rappelle l'épisode de l'assassinat, par les mêmes terroristes, sous les yeux de pseudo-journalistes tels que Vallélien et Hammouche, du journaliste français Gilles Jacquier. Ce qui ne les a pas empêchés d'en accuser, sans délai, les autorités syriennes. Depuis, comme pour tout le reste, plus un seul mot sur cette affaire. L'essentiel étant fait : le mensonge de départ. Après, la vérité ne compte plus. Comme par hasard, le gouvernement français ne cherche plus à connaître la vérité sur la mort du journaliste. La raison en est simple : les autorités française savent parfaitement qui a commis le forfait et sur les ordres de qui.

Il en va donc de même pour le massacre de Houla. A peine celui-ci connu et alors que personne n'a la moindre idée sur les circonstances du drame, les bédouins, ainsi que leurs « alliés » occidentaux, s'empressèrent d'en déclarer le régime syrien directement responsable. Le drame de Houla était planifié et ses conséquences décidées à l'avance. La coordination entre les différents acteurs ne laisse pas place au moindre doute. Je dis acteurs mais j'aurais tout aussi bien pu les appeler « commanditaires ».

Cela fait plusieurs fois que j'appelle à ce qui va suivre. Cet événement tragique ne fait que me confirmer dans mes convictions. La Syrie doit commencer par virer sans délai les barbouzes de l'ONU, ainsi et avant tout leur propre chef, qui semble avoir élu domicile à Doha dont il reçoit probablement les ordres. Elle doit rejeter toutes les décisions qui sortent de ces instances internationales totalement inutiles et néfastes. Elle doit accomplir ce qu'elle doit dans les plus brefs délais : éradiquer le terrorisme de la manière la plus impitoyable qui soit. On ne peut accepter que des terroristes sanguinaires, tuant à bout pourtant et de sang froid des dizaines de victimes innocentes et que ces mêmes tueurs terroristes soient considérés par les Occidentaux et leurs relais médiatiques, RTS en tête, comme victimes du régime. Ceci ne relève plus ni du mensonge ni de la falsification de faits. Les auteurs, les Occidentaux et les dits médias doivent être considérés comme les instigateurs et les complices de ces crimes. Ils doivent être traduits en justice et punis en conséquence.

Pour la petite histoire, sachez que les victimes du drame de Houla sont toutes, sans aucune exception, des personnes de confession chiites, partisans du gouvernement

 

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : france, suisse, syrie, gowrie, terrorisme, islamisme, qatar, houla, houlla, massacre

Commentaires

"Pour la petite histoire, sachez que les victimes du drame de Houla sont toutes, sans aucune exception, des personnes de confession chiites, partisans du gouvernement"

Tiens, tiens, on nous cacherait qqch?

Écrit par : Johann | 05/06/2012

Peut-être connaissez-vous ce site? En tout cas on y trouve des éléments d'information qui semblent faire défaut ailleurs. Comme le bouquin d'Atzmon dont j'entends parler pour la première fois...

http://www.silviacattori.net/?lang=fr

Écrit par : Johann | 05/06/2012

Une bonne indication pour se convaincre des manipulations est de comparer les événements mis en avant et le calendrier des réunions du Coseil de Sécurité de l'Onu.
Chaque nouvelle d'importance précède de peu de jours une séance du CSOnu.
Et chaque fois, l'agitation retombe, est oubliée ou masquée, puis remplacée.

l'exemple le plus récent qui a précédé celui-ci a été la "découverte" des corps de Bab Amr où l'on apprit que 50 corps auraient été déplacés par les "rebelles", puis "découverts", au milieu d'un quartier quadrillé par l'armée !!

Pour Houla, on a vu avec quelle précipitation la responsabilité a été attribuée. Les morts résultaient selon "l'opposition" d'un bombardement ! Puis devant l'évidence que les blessures ne correspondaient pas à cette cause on a trouvé une autre explication tout aussi fumeuse.

Je n'ai aucune certitude sur les "donneurs d'ordre" mais il est sûr que la complicité du Bloc altlantiste, des sbires quataris et saoudiens est très largement engagée par les armes, les fonds et les mercenaires fournis à cette pseudo rébellion.

Écrit par : Chamaco | 05/06/2012

""Pour la petite histoire, sachez que les victimes du drame de Houla sont toutes, sans aucune exception, des personnes de confession chiites, partisans du gouvernement"

Tiens, tiens, on nous cacherait qqch?"

Je remets un article que j'ai publié en commentaire sur un autre blog.

"Selon les services secrets français, 200 à 250 djihadistes salafistes venus d'Irak, du Liban, d'Arabie saoudite, d'Egypte et du Maghreb combattent l'armée syrienne en marge de la lutte des soldats déserteurs. L'intrusion de ces djihadistes, entrés en Syrie le plus souvent par le Nord-Liban, l'Irak et la Jordanie, a soulevé l'ire de l'opposition, qui nie tout lien avec eux.

Alors que les soldats insoumis comme l'opposition réclament un Etat démocratique, les djihadistes veulent, eux, exterminer la communauté alaouite, une branche du chiisme, dont le président syrien Bachar al-Assad est issu.

Attentats à Damas
Car, pour les extrémistes sunnites, les chiites sont des hérétiques qui doivent être combattus jusqu'au dernier. Ces "moudjahidine", qui ont créé un Front de la Victoire, sont répartis, selon un responsable salafiste libanais, en deux phalanges (kataëb) - une phalange est l'équivalent d'une compagnie dans l'armée française, soit 140 combattants.

C'est ce Front qui, le 17 mars dernier, avait attaqué un bâtiment des services secrets à Damas, faisant des dizaines de victimes militaires et civiles. Déjà, en février, des bâtiments gouvernementaux avaient été pris pour cibles, en plein coeur de la capitale, dans trois attentats à la voiture piégée, tuant 70 fonctionnaires." http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120405.OBS5615/syrie-le-jeu-trouble-des-salafistes.html

Voilà pourquoi des chiites meurent...

Écrit par : plume noire | 05/06/2012

"Il y a un mur entre nous et la réalité... Ce mur s’appelle les médias. Ce mur est un outil qui sert à nous détourner de vérités dérangeantes,"
Roger Waters.

Écrit par : Le PLébéien | 05/06/2012

"Il y a un mur entre nous et la réalité... Ce mur s’appelle les médias. Ce mur est un outil qui sert à nous détourner de vérités dérangeantes,"
Roger Waters.

Écrit par : Le PLébéien | 05/06/2012

Ce qui me dégoute, c'est que le gouvernement de mon pays, la Suisse, joue le jeu du terrorisme

Par bêtise-ignorance ou par allégeance aux conspirateurs-terroristes?

Et voici maintenant que la Russie semble laisser tomber Bachar-El-Assad:

http://www.bluewin.ch/fr/index.php/139,604034/Syrie__la_Russie_ouverte_%C3%A0_un_d%C3%A9part_de_Bachar_al-Assad/fr/news/international/sda/

Écrit par : Fred | 05/06/2012

A lire ce billet et les commentaires ont a l'impression que la vérité sort de la bouche du dictateur ( c'est bien connu que les dictatures ne disent que la vérité )et que les gouvernements occidentaux, les ONG et les défenseurs des droits humains qui observent sur place ces tueries sont des menteurs finis puisque c'est eux les assassins.

Je suis encore étonné que W.Bush n'a pas encore été mis en cause et que Bachar El Assad n'a pas été élu grande victime innocente de l'occident.

D.J

Écrit par : D.J | 06/06/2012

@D.J,
Il ne sert à rien de nier l'évidence. Si M. Assad est coupable d'un crime quelconque, alors qu'il en soit comptable et qu'il en soit soit jugé. Je dois juste ajouter ma phrase habituelle : à une seule condition, qu'il en soit ainsi pour tous, y compris et surtout pour M. Bush, la totalité de son état majeur et les membres de son administration pour les atrocités, prouvées, commises en Irak. Pour ce qui est des ONG, médias, etc. le déni de la réalité ne sert à rien non plus. Vous serez infiniment plus respectable si vous ne faisiez que de constater les faits. Gilles Jacquier a été tué, sous les yeux de "vos reporters" par des tirs d'insurgés ce qui n'a pas empêché les dits "reporters" d'en accuser le régime directement et immédiatement. Puisque vous semblez aimer la rhétorique, je me demande pourquoi vous ne vous posez pas la question de savoir pourquoi plus personne, je dis bien plus personne, ne parle plus du massacre de Houla, supposé être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Peut-être parce qu'on connaît maintenant le coupable ? Non ? Qu'en dites-vous ? Comment comptez-vous en punir les responsables, les commanditaires et les exécutants ?
Pour ce qui est des manifestants pacifiques et de vos "menteurs" regardez bien ces deux vidéos. Oui, Cher(ère) D.J, ils sont des menteurs, ne vous en déplaise.
Bien à vous.
http://www.youtube.com/watch?v=4zWuZcvdzTA
http://www.youtube.com/watch?v=OvgP1usM7cw&feature=player_embedded

Écrit par : Jean.- S. Gowrié | 06/06/2012

" Vous serez infiniment plus respectable si vous ne faisiez que de constater les faits. Gilles Jacquier a été tué, sous les yeux de "vos reporters" par des tirs d'insurgés ce qui n'a pas empêché les dits "reporters" d'en accuser le régime directement et immédiatement. "

Vous faites surtout des raccourcis et des conclusions un peu trop facile. Gilles Jaquier a été tué par des insurgés alors que l'on accusait le régime et hop!!! le massacre de Houla n'est peut en aucun cas être l'oeuvre du régime. On en parle presque plus et c'est forcemment que le massacre est l'oeuvre des USA et de la France. Sur ce; que les insurgés commentent des atrocités; personne ne va le nier en tout cas pas moi. Mais la brutalité du régime contre les civiles depuis les premières manifestions contre El Assad amènent tout bonnement des actes de vengeances surtout de la part de ceux qui ont perdu un proche. Pour ce qui est des djihadistes syriens au d'origine d'autres pays musulmans; j'imagine mal à l'heures actuelle qu'ils sont sous les ordres des Français ou des USA dont ce derniers les élimines sans cesse à coup de drone un peu partout où Al qaeda se trouve.

Pour la première vidéo; j'aimerais savoir à quoi vous voulez dire avec les manifestants pacifique. pour la deuxième; désolé je ne parle pas l'anglais et je ne lis pas l'arabe.

D.J

Écrit par : D.J | 06/06/2012

@ D.J.
La polémique est inutile. Elle conduit systématiquement et inévitablement à éluder les question directement posées. Mes questions, directement posées, étaient : on réagit, ici, vis-à-vis du régime (expulsion de diplomates, sanctions, etc.) précisément (précisément) par indignation et pour protester contre (lisez bien) le massacre de Houla, qui se trouve être commis par les insurgés. C'est bien non.
M. Hollande, pourquoi expulsez-vous l'Ambassadrice syrienne ? Parce que le régime a commis le massacre de Houla. Oui, mais ce n'est pas le régime, ce sont les insurgés, que vous soutenez et financez.
M. Hollande : euh...
Alors, D.J...

Écrit par : Jean.- S. Gowrié | 06/06/2012

@ Jean,

Il m'en faudra plus. A part Le régime syrien et votre blog; j'ai beau chercher dans les médias que ce soit la Tribune de Genève, le Figaro, Le Temps, sur le net etc... qui puissent confirmer vos affirmations que ce massacre n'est pas l'oeuvre du régime.

C'est trop facile de dire " ils n'en parlent plus donc ce n'est pas la vérité ou ils cachent quelque chose etc... ".

Bref on verra ces prochains temps sur le développement qui suit dans cette affaire de massacre.

D.J

Écrit par : D.J | 06/06/2012

M. Gowrie a choisi son camp, depuis longtemps, pour des raisons connues de beaucoup de syriens et directement liées à son propre passé. Soit. S'agissant du massacre de Houla, la tuerie a commencé par des bombardement à l'artillerie lourde, et selon les observateurs de l'ONU, environ 80 sont morts des suites des bombardements d'artillerie lourde, par l'armée syrienne. Que les victimes soit sunnites ou chiites ne change rien au fait que les survivants ont été achevé par les alliés de l'armée, car entrés dans le village après les bombardement, au vu et au su de l'armée assadienne.
Je suggère vivement à M. Gowrie de changer le nom de son blog, il fait injure à l'indépendance et à la vérité.

Écrit par : syrien libre | 06/06/2012

@ syrien libre | 06.06.2012
dommage pour vous ! vous êtes en pleine propagande.

"AFP 29/05/2012 - Le porte-parole du Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Rupert Colville a déclaré : "On croit que moins de 20 des 108 assassinats peuvent être attribués à des tirs d'artillerie et de tanks", a déclaré Colville, lors d'un point presse."

maintenant si vous avez des preuves de ce que vous avancez il faut d'urgence les fournir à vos amis qui s'en montreront surement très reconnaissants.
dans le cas contraire... votre "vérité" ne sent pas bon.

Écrit par : Chamaco | 07/06/2012

Avis aux détenteurs de blog, et à l'hébergeur; plus aucun commentaire signé de Pierre NOËL ne peut apparaître à partir de maintenant, sous peine de complicité d'usurpation d'identité avec complicité dans l'intention de nuire.

Merci de votre attention

Écrit par : meteor123 | 08/06/2012

@ D.J.

Regardez bien et écoutez bien à partir de 1m36, l'EDIFIANTE geneviève garrigos, présidente d'amnisty international france.

Son irresponsabilité, son inconséquence quant aux "informations" colportées par ses "informateurs" et reprises par les chaînes françaises ont eu les conséquences dramatiques
que l'ont sait. Admirez la sérénité, à 2m37, avec laquelle elle retourne sa veste, à peine
ennuyée par ses mensonges éhontés !!!

http://youtu.be/acEedYLMZLc

Dans le même style, vous avez Avaaz.....

Mais vous avez tout à fait raison, la famille bush et ses acolytes ont les mains très propres. En guise de mensonges pour aller guerroyer et massacrer, il me semble qu'elle et ses acolytes n'ont rien à envier à quiconque....

Écrit par : Bahia | 10/06/2012

Les commentaires sont fermés.