11/05/2012

Médias, politiciens et terroristes : même combat ?

Oui.

Hier matin, alors que je me trouvais dans le train qui m'emmenait à Aarau, un employé de France Info, encore elle, a annoncé : deux explosions, que la télévision d'Etat a présenté comme étant des attentats terroristes, on secoué Damas, il y aurait des dizaines de morts.

A l'instar de la totalité des succursales d'Al Jazeera ici qui insistent pour s'appeler médias et journalistes, les commerciaux de la terreur exécutent à la perfection la tâche qu'on leur a confiée. C'est la télévision d'Etat qui a parlé, c'est la télévision d'Etat qui a montré, c'est la

télévision d'Etat qui a ...3983350.jpg

C'est certainement aussi l'Etat qui est derrière ces attentats terroristes. C'est peut-être aussi pour cette raison que les autorités politiques des Etats communément appelé Occidentaux, y compris, hélas, le nôtre, n'en ont condamné aucun.

Effectivement, on ne condamne pas les tueries commises par ses amis.

Car, il ne vous aura pas échappé que, jusqu'à maintenant, la position officielle de nos autorités est : le régime syrien tire sur des « manifestants pacifiques ». N'est-ce pas pour protester contre cela que notre Ambassadeur a été rappelé de Damas et que notre Ambassade y fut fermée ? Pour protester contre la « terreur d'Etat » face à des

manifestants pacifiques ? Que vont maintenant faire nos vaillantes autorités pour « protester » contre ces attentats ? Puisqu'elles ne les ont même pas condamnés ?

Dès lors, le doute n'est plus permis. La seule logique qu'il convient de d'utiliser est la suivante : lorsqu'on ne condamne pas, c'est qu'on est pour. Nos autorités sont pour que des attentats terroristes soient commis et pour que des personnes innocentes en soient les victimes.

Elles sont derrières les terroristes, elles les soutiennent et ce sont nos médias qui en assurent la promotion. Des médias terroristes faisant la promotion du terrorisme et envoyant des barbouzes terroristes sous ordre de leurs chefs terroristes. Il semblerait bien par ailleurs que les informations selon lesquelles des terroristes Français, Anglais et Belges aient été capturés et certains tués. Des barbouzes et des terroristes parmi lesquels se trouvent même les forces des Nations Unies au Sud Liban, lesquelles ont laissé passer un navire chargé de plus de 180 tonnes d'armes destinées aux terroristes.

La Syrie, je le répète pour la troisième fois, a eu tort d'accepter le soi-disant plan Annan. Elle a eu tort d'accepter l'entrée d'un seul observateur sur son territoire. Des observateurs dont la majorité n'est que barbouzes à la solde des bédouins.

Ce que la Syrie devrait faire est d'ordonner à ces « observateurs » de

quitter son territoire sous 24 heures. Suite à quoi l'état d'urgence et un couvre feu strict devraient être institués. Ce qui permettrait de débusquer les terroristes et les chercher jusque dans les « chiottes » comme disait l'autre. Les terroristes, quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, doivent disparaître, jusqu'au dernier. Ceux qui les soutiennent, quels qu'ils soient, doivent en subir aussi les conséquences, par tous les moyens. Ce ne serait que de la légitime défense.

Ceux à qui ceci ne plairait pas n'ont qu'à venir personnellement empêcher, par la force, le régime syrien de le faire.

Au moins, les choses seraient claires.

P. S. J'attends pour voir quand mon blog sera fermé, ou jeté dans la poubelle parce que j'ose m'attaquer à la "corporation". Effectivement, l'affichage et la promotion de la médiocrité est infiniment plus commode.

 

Commentaires

En 2011, nous avons assisté à la résurgence d’une opération commencée en 2003 en Irak.
L’enjeu global était de sécuriser le Grand Moyen Orient et Maghreb en les confiant aux chiens de garde, Israel et l’Arabie (et accessoirement le chiot aboyeur Qatar).
Pour asseoir ces contrôles, il fallait liquider tous les états laïques, ceux que l’on nommait dictatures mais qui maintenaient une stabilité et une tolérance entre les différentes religions. L’Arabie (sunnite Wahhabite) ne pouvant tolérer que des états ne suivent pas les règles du Coran et s’opposent à elle, il a fallu vendre l’idée du « printemps arabe » qui a conduit aux manipulations que l’on sait sur la Libye, la Tunisie, l’Egypte.
La Syrie participe de la même opération avec l’espoir du coup triple : détruire le relais de l’Iran (Chi’ite ET Perse), gêner la Russie, éliminer une direction chi’ite.
En revanche les révoltes « accompagnées » dans ces pays n’ont pas été tolérées au Bahrein (majorité Chi’ite) au Yemen (révolte chi’ite) en Arabie (révolte chi’ite), trois grands alliés des Etats-unis. Yémen, associé à la lutte anti-terro, Bahrein qui accueille la 5e flotte US, Arabie on sait…
Preuve supplémentaire – l’Arabie et les EAU ont même été autorisés à envoyer des troupes au Bahrein pour mater les chi’ites, et ne se gênent pas pour intervenir contre ceux du Yemen.
-
Ce tableau exposé que voyons-nous ?
Toutes ces « révoltes » laissent les pays contaminés dans un chaos voulu, leur interdisant toute réaction cohérente en cas de frappe sur l’Iran par exemple. Les Sunnites (Wahhabites ou Salafistes) ont émergé partout et prennent leurs ordres en Arabie.
La Turquie qui pendant un temps rêvait d’une place de leader vis-à-vis des sunnites (au moins au Maghreb), se retrouve sur la touche.
En Syrie, la Russie veut maintenir sa base de Tartous, porte sur la Méditerranée. Au Liban, le Hezbollah veut rester au contact de l’Iran, deux choses qui gênent les Etats-Unis et bien entendu Israel.
Gros bémol, les EU ont fait l’erreur de croire que les Chi’ites Irakiens et Iraniens ne pourraient pas coexister ou même s’entendre, et cela malgré la guerre Iran/Irak sponsorisée… de chaque côté (cf. Irangate et livraison d’armes) et malgré l’opposition traditionnelle Perse/Arabe.
Ne parlons pas de « l’entretien » de conflits : Soudan, Ethiopie, Erythrée, Yémen…

Nos différentes presses sont complices des massacres que ces opérations entraînent.
Nous ne leur demandons pas l’objectivité totale (elle n’existe pas) mais qu’au moins elles donnent au lecteur les moyens de comprendre les enjeux, de se faire une opinion, d’apprendre.
Cette absence de travail en profondeur est flagrante au sujet de la Syrie et la relation des événements tient plutôt de la propagande que du métier de journaliste.

Écrit par : Chamaco | 11/05/2012

Autant le texte du "rêveur cauchemardesque" que vous êtes que le commentaire qui suit sont dans le fantasme le plus absolutiste et insencé de l'internationale "christo-chiite" au Moyen Orient.
Certes les grandes puissances impérialistes UE,USA et l'Etat sioniste sont à l'aise quant à la manipulation dans cette région pour profiter des richesses et de la situation géopolique mais plus encore ces Etat moignons que sont ces régimes féaudaux dans la presqu'île arabique n'ont rien de sunites comme on a trop tendance de les désigner car s'ils l'étaient ils ne seraient jamais les complices serviles de la déchéance politique et des massacres qui sont perpétués contre des populations qui n'aspirent qu'à la dignité,la libeteté et la paix.Ce sont tous des vendus et ils n'ont vraiment rien à voir avec l'islam qui prône la misiséricorde,l'amour,l'équité,le restect et la dignité pour tous.
Ces énergumènes qui s'agitent avec leurs explosifs et leurs fatwas "talafistes et consors" ne sont rien d'autres que des égarés ignars et vioolents qui menacent l'Humanité avec la complicité et l'aide logistique de leurs employeurs de l'Ouest.
Il n' y a point de secret qu'un jour le temps ne dévoile.

Alors trêve de plaisanteries et jeter vos élucubrations dans la poubelle de l'histoire qui, je crois n'en voudra pas tant cela dépasse l'entendement.
Aujourd'hui tout ce ligue contre la vérité toute simple celle qui conciste à aider l'être humain à être un véritable être humain et non de la chaire à canon, à économie ou toute autre stagégie d'asservissement de d'abrutissement.
Trop c'est trop, cessez de nos raconter des mensonges tout en nous assassinons.
Occupez vous plutôt à aider les êtres humains à se tenir debout et à faire le bien à leurs semblables.
Comme Kahlil Gibran:"Pour atteindre l'aube il faut traverser la nuit".
Alors de grâce que cette nuit que vous perpétuez laisse poindre l'aube lumineuse et prometteuse que nous espérons et que nous attendons.
Arrêter d'inciter à la haine.

Écrit par : Liberté Chérie H2O | 13/05/2012

Bonjour,
Je viens de vous envoyer un commentaire et j'espère que vous le publiez dans votre blog.
Essayons de construire ensemble la paix en allant à la source de la vie au lieu de nous abreuver dans les rigoles poluées de l'inhumanité.

Écrit par : Liberté Chérie H2O | 13/05/2012

@Liberté Chérie,
Pourquoi je ne vous publierais pas ? Par ce que vous avez un avis contraire au mien ? Non, il suffit d'être correcte et pas insultant.
Quant au rêveur que je suis, vous l'auriez remarqué si vus me lisez régulièrement, je n'avance aucun argument qui ne soit pas étayé par des preuves irréfutables, si possible provenant du camp que je combat.
Christo-Chiite vous dites ? Voici ce qu'en dit un porte drapeau du Q"camp adverse" obligé d'admettre la réalité qu'il essaie de falsifier depuis plus d'une année : Les militants "pro-démocratie" (que j'appelle, moi, terroristes)soutenus par nos démocratie opportunistes, corrompues et dégueulasses, on chassé plus de 90% des habitants chrétiens de Homs et occupé leurs maisons. Le régime qui, paraît-il, toujours selon nos démocraties dégueulasses, réprime sa population, ne l'a fait avec personne.
Voici cette preuves, faites vos recherches vous-mêmes, pour être sûr.
Bien à vous.
http://www.infosyrie.fr/re-information/desinformation-la-banquise-de-la-propagande-se-degele-un-peu-a-droite/

Écrit par : Jean.- S. Gowrié | 13/05/2012

@ Liberté Chérie

votre commentaire est intéressant en ce qu'il contient une contradiction. Car votre souci - respectable - est bien au final de dire que vous ne vous reconnaissez pas dans l'islam pratiqué par de nombreux pays et notamment ceux de la péninsule.
C'est là que nous atteignons les limites d'une religion qui se veut politique.

Votre premier paragraphe reconnait - ("Certes les grandes puissances impérialistes ...) - que d'énormes manipulations sont en cours depuis de nombreuses années, mais ce n'est pas en niant/critiquant le Sunnisme de pays que vous faites dsparaitre ces manipulations.

Les déstabilisations sont bien réelles et non "fantasmées". Les alliances sont tout aussi réelles, même si vous le déplorez.

C'est en dénonçant les ingérences et les complices, puis en les exposant au grand jour que l'on progresse dans la "nuit dont il faut sortir".

Écrit par : Chamaco | 14/05/2012

Les commentaires sont fermés.