20/02/2012

Printemps arabe, Syrie : état des lieux

Voici, alors que certains peuples « libérés » fêtent le premier anniversaire de leur marche vers la démocratie et la liberté, le bilan, officiel, de ces évolutions « historiques ».

1.  Libye. Je commence par ce pays car ici, l'exploit démocratique dépasse toutes les prévisions les plus optimistes. Le soi-disant état libyen ne contrôle en réalité rien et tout est aux mains des milices, pardon, manifestants pacifiques protégés par les avions américains, britanniques et français. Les viols, exactions et tortures se pratiquent à une très grande échelle dans les geôles de ces derniers. Une information sur plusieurs médias faisait même état de la mort sous la torture de la journaliste Hala Misrati. Cette information a été démentie, puis confirmée, pour être de nouveau démentie. Personne en revanche n'a nié les viols et tortures quitidiens de la journaliste. Ni le Conseil de transition, ni les libérateurs, dont la valeur suprême est la défense des droits de l'homme de par le monde, n'en ont dit quoi que ce soit. L'exploit de ceux-ci est historique car, non contents de leur succès afghan, ils ont réussi l'installation d'un nouvel  Afghanistan en Libye. La seule différence est que celui-ci se trouve à nos frontières, chez nous, pour ainsi dire. A propos du Conseil National de Transition (on se demande transition de où et vers où), celui-ci vient d'ébaucher un énième projet de la constitution de la Libye nouvelle. Une grande avancée par rapport à celle qui a été tuée par NOS grands démocrates. En effet, elle prévoit de supprimer les « quelques » sièges prévus pour les femmes dans l'Assemblée Populaire, je crois que c'est comme cela qu'ils l'appellent.

On me posera bien évidemment la question éternelle, et stupide, habituelle : auriez-vous préféré la situation d'avant. Eh bien la réponse est on ne peut plus simple : toute action est à évaluer par son résultat, son bilan. L'état n'existe pas (comme en Afghanistan), les milices font régner la terreur (comme les Talibans) et personne ne peut rien dire, tortures, viols, exactions, meurtres. Les criminels (Sarkozy, Cameron, Juppé...) ainsi que certaines institutions de défense des droits de l'homme ont certainement un autre avis. Il est vrai que la préoccupation première de ces derniers en ce moment est...la Syrie.

Dans une Europe à l'agonie et à vendre, ce sont maintenant les bédouins qui dictent les limites de la morale et des droits de l'homme. Le retour de la Russie sur la scène mondiale est dès lors salutaire. Il faut juste espérer que les Russes puissent continuer dans la durée. Ils peuvent en tout cas faire face au « coût » financier de leurs ambitions.

2.  Le Koweït. Il y avait, paraît-il, des élections législatives la semaine dernière, ou celle d'avant. Le refrain est habituel : victoire écrasante des islamistes avec, dans ce cas aussi, un petit bonus, devenant lui aussi habituel, les quatre ou cinq femmes qui faisaient de la figuration dans l'ancienne Assemblée ont toutes été éjectées.

3.  La Tunisie. Ici, tout va bien. Les chefs des manifestations « pacifiques » d'avant Ben Ali, viennent de déclarer que les manifestations, grèves et settings seront...interdits.

4.  Egypte. Même chose, à quelques détails près, que la Tunisie. L'armée semble bien décidée à dire que les plaisanteries n'ont que trop bien duré. Les réalisations de la « révolution » sont immenses : pays au bord du chao, tourisme à zéro, les salafistes partout et je n'oublie bien sûr pas, dans ce cas, le sort réservé au Coptes.

5.  La Syrie. Il y a de cela quelques semaines, certains blogueurs, amoureux fous d'Al Jazeera et Al Arabiya, se frottaient les mains : l'ASL (traduisez Armée syrienne Libre) est à 500 mètres du palais présidentiel. Malheureusement, pour eux, les rigolos terroristes ont été laminés et poussés, presque tous, à Baba Amr, à Homs. Baba Amr où, aux dernières nouvelles, demandant encore confirmation, un lieutenant colonel des renseignements français, quelques officiers qataris ET britanniques, auraient été capturés. Je ne sais pas si cela est vrai. Je constate seulement que Haig et son patron, Cameron, sont maintenant parmi les plus ardenst défenseurs de la « non-intervention » militaire. Pour revenir aux amoureux d'Al Jazeera, ils nous annoncent la fin du régime syrien parce que la manifestation de samedi s'est déroulée à quelques centaines de mètres du même palais présidentiel. Quant le ridicule ne tue pas.

6.  Les médias. Je ne pouvais bien évidemment pas les oublier. J'ai, dans mon avant dernier billet, déjà parlé du magnifique article de Bluewin.ch, parlant de deux roquettes tirées par minute sur Homs. Je vous ai aussi présenté un joli calcul : cela fait 12'000 roquettes par jour. Avec une charge explosive de 3 kg par unité, pas plus, on obtient presque quatre tonnes. Je vous laisse imaginer les dégâts que cela peut causer. Pourtant, Bluewin.ch nous parle de...6 morts.

Dans ce billet, je vous laisse parcourir un article paru dans un journal très sérieux, Le Monde. Cet article m'a été envoyé par un lecteur que je respecte et remercie. Lisez surtout cette magnifique phrase, que j'ai soulignée en jaune. L'exploit « journalistique » dépasse tout ce qu'aurait pu produire l'imagination la plus fertile. A noter que l'auteure est, de nouveau, une spécialiste de la question, doctorante à l'école des hautes études en sciences sociales. Celle-ci nous dit que si « elle veut préserver sa révolution pacifique (elle a mis ces deux derniers mots entre parenthèses) l'opposition, tant civile que militaire... ».

Le Monde.fr.JPG

Une toute dernière chose. Alors que même les Américains ont dû se résoudre à conclure que tous les attentats commis à Damas et à Alep sont l'œuvre d'Al Qaeda, nos valeureux journalistes persistent et signent : c'est le régime qui a fait cela.

 

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : printemps arabe, syrie, journalistes, médias.gowrié, le monde, bluewin.ch

Commentaires

Excellents commentaires!

Écrit par : anonyme | 21/02/2012

Voilà, maintenant j'ai ma réponse concernant la mort de Gilles Jacquier.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28827

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29457

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27915

Je pense qu'il faut copier-coller ces liens pour y avoir accès, mais cela vaut la peine. Courage, peuple syrien! La vérité émergera peut-être avant que l'Occident vous massacre.

Écrit par : Sapaudia | 23/02/2012

Les commentaires sont fermés.