25/01/2012

Ils ne sont qu'une minorité

Encadré jaune 25 janvier.JPG

Une de mes occupations favorites depuis toujours fut et est toujours de souligner les phrases, expressions, devenues des lieux communs, que les gens, notamment les politiques et les médias, répètent à longueur de journée parfois sans même réfléchir à ce qu'ils disent tellement cela est devenu banal.

Ils ne sont qu'une minorité.

On aurait pu aussi ajouter : stigmatiser (ne pas stigmatiser), marginaliser (ne pas marginaliser), amalgame (ne pas faire d'amalgame), et j'en passe.

Ce matin à la radio, on parlait des juifs ultra-orthodoxes en Israël, il y a maintenant des orthodoxes et des ultras, qui persécutent les filles qui, selon eux, s'habillent d'une manière indécente, qui séparent les hommes des femmes dans les bus, qui veulent interdire aux femmes de l'armée de chanter car cela excite leurs collègues masculins, ainsi qu'un certain nombre de choses qui, selon eux, mettraient la société israélienne en contradiction avec la...oups, j'allais dire la Charia.

Comme pour les autres, les gens de la Charia, le commentateur s'empressa de dire qu'il ne s'agit que d'une minorité, à peine 10 à 15% de la population, que cela reste un phénomène marginal et que et que et que...je vous épargne la suite de la phrase. Car, on connaît la suite :

Les fondamentalistes tuCharly Hebdo.jpgnisiens sont une minorité

Les fondamentalistes libyens sont une minorité

Les fondamentalistes égyptiens sont une minorité

Plus près de chez nous, je veux dire chez nous :

Les fondamentalistes du Conseil Central Islamique (iste ?) sont une minorité

Ceux qui ont détruit les locaux de Charlie Hebdo sont une minorité

Tous les tarés de la terre ne constituent que des phénomènes marginaux, des minorités. LA GRANDE MAJORITÉ n'a rien à voir avec tout cela. Mais oui.

On se demande vraiment pourquoi la plus grande puissance militaire du monde a dépensé plus de 800 milliards de dollars juste pour combattre une...minorité.

L'Histoire, seule véritable matière à devoir être enseignée en priorité, nous apprend que jamais la majorité ne l'a faite, l'Histoire. Ce sont toujours des minorités, très bruyantes, agissantes et, la plupart du temps, « violentes » qui déterminent le cours des choses. Je vous rappelle seulement celles qui, depuis 1917, ont coûté plus de 60 millions de victimes à l'humanité : les communistes russes et, les minoritaires du Parti National Socialiste. Lisez bien, puisque vous adorez ça :

1924 : 3% des voix

1928 : 2.4% (bien moins, beaucoup moins que la fameuse limite des 10 à 15%, si chère à nos commentateurs)

Même en 1932-33, il ne remportèrent que...30% des voix, ainsi que le...pouvoir.

Dormez en paix, ils ne sont qu'une minorité.

Pendant son séjour à Dachau, Martin Niemöller a écrit :

« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

Et lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester.

Rome n'est pas tombée sous les coups des "barbares", elle s'est offerte, mûre et à la limite de la pourriture. La revoilà qui se donne au plus offrant.

Aujourd'hui, en France, il y a des villes dont les maires refusent de célébrer des mariages entre une Marocaine et un Français s'il n'est pas converti à l'islam. Cela se passe en France, en 2012, ce sont des élus de la République, non pas des imams, qui l'exigent.

Ils ne sont peut-être qu'une...minorité.

 

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : islam, juifs, judaïsme, syrie, gowrié

Commentaires

https://charliehebdo.wordpress.com/tag/riposte-laique/

Écrit par : VANVELTHEM Gérard | 26/01/2012

@Gérard VANVELTHEM,

Merci. J'aurais dû vérifier plus loin. La référence est déjà enlevée du billet. Il fallait une première fois. J'espère qu'il n'y aura pas une deuxième. Le reste demeure, pour moi, valable.
Bien à vous

Écrit par : Jean Gowrié | 26/01/2012

Les commentaires sont fermés.