07/01/2012

Ces terroristes qui font exploser leurs véhicules « pacifiquement »

Les USA, la France, la GB et les autres (on n'entend plus l'Ottoman en ce moment) relayés par Al Jazeera et d'autres médias totalement libres et indépendants, ont inventé un nouveau concept, valable uniquement dans le cas syrien : les explosions pacifiques.

De même que les Américains larguent « consciencieusement » et d'une manière « chirurgicale » leurs bombes visant uniquement les terroristes (les bavures et les tueries de civiles ne sont que de la faute de ces derniers qui se mettent sur la trajectoire des projectiles), ces mêmes terroristes, soi-disant combattus en Irak et en Afghanistan, ensuite alliés en Libye et maintenant tête de pont en Syrie, déposent leurs explosifs tout aussi consciencieusement, et pacifiquement, au beau milieu de passants innocents qui n'ont rien compris à la démocratie et aux appels des sirènes de la liberté.

Ainsi, jusqu'à maintenant, toujours selon nos médias totalement libres et indépendants, 2'500 membres des forces de l'ordre ont été tués on ne sait comment (alors qu'ils faisaient face à des manifestants totalement pacifiques), ce sont maintenant des citoyens innocents qui se font exploser par les délégués « pacifiques » des militants « pro-démocratie ».

Voici donc les Talibans (terroristes ultimes dont il fallait débarrasser le monde à tout prix, plus de 500 milliards de dollars à ce jour) qui ouvrent un bureau, oui, au...Qatar, tiens, avec pour mission de négocier avec...les Américains concernant les modalités de transfert du pouvoir après le départ, la queue entre les jambes et pied au cul, de ceux-ci.

François Fillon, Premier Ministre de la Gaulle et, accessoirement, patron de Juppé, disait, il y a de cela quelques mois : « je n'arrive pas à comprendre cette tendance à la haine primaire des Américains ». Effectivement, ils sont tellement gentils et font tellement de bien au monde. Pour tout vous dire, j'ai de la peine à comprendre le contraire.

 

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : syrie, suisse, gowrié, usa, france, terrorisme, islam, islamisme, juppé, obama, sarkosy

Commentaires

http://www.france-irak-actualite.com/
La Syrie et le projet de démembrement du monde arabe vu par Gilles Munier

Écrit par : grossomodo | 08/01/2012

Ben voyons grossomodo! on comprend de quel côté vous faites pencher la balance! Vous devriez nous donner des liens d'analystes de métier et non de ce fantoche antisémite Gilles Munier qui mêle - pourquoi changer: "plus le mensonge est gros plus il passe" disant un SS avec qui il - et vous - partageait les sympathies.... -


"En décembre 2003, George W. Bush ratifie le Syrian Accountability Act, proposition soutenue au Congrès des Etats-Unis par l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le lobby pro-israélien. Il permet à un président américain d’intervenir dans les affaires syriennes quand bon lui semble. Résultat : des sanctions économiques et financières, on est passé aux tentatives de déstabilisation, puis, sous Barack Obama, à l’entraînement militaire d’opposants, voir à des opérations de forces spéciales de l’Otan, ou de commando du Mossad, sur le terrain."

D'ici là à dire que le Mossad est aux côtés des Frères Musulmans, il n'y a qu'un pas! Pauvre type!


Voyons un peu ce qu'en dit Wikipédia - j'aurais mis ma main au feu - sur lui:


"Il a vécu toute sa jeunesse en Algérie (Kabylie et Alger) et au Maroc. Son père qui militait activement pour l'indépendance de l'Algérie en a été expulsé sur ordre de François Mitterrand, alors ministre de l'Intérieur.

Il revient en Algérie en septembre 1962, après l'indépendance du pays. Etudiant à la Faculté d'Alger après 1962, il été correspondant à Alger en 1968 et 1969 de la revue La Nation Européenne (disparue en 1969), en relation avec un conseiller du président Boumédienne, et est accusé d'être d'extrême droite. La revue était issue du mouvement néo-fasciste Jeune Europe, auquel il n'appartenait pas. Il y a publié quatre articles de soutien à la lutte des peuples palestinien et vietnamien et à celle des noirs américains. Il a quitté l'Algérie en 1970 pour effectuer son service militaire, puis a milité dans diverses associations dites "pro arabes", à Paris et en Bretagne."

Il adhère en 1968 à des organisations gaullistes et milite depuis son retour en France, en 1971, au sein de l'Association de solidarité franco-arabe (ASFA), pour la libération de la Palestine et en faveur de liens de la France avec des régimes arabes, en particulier ceux d'Algérie, d'Irak et de Syrie.

Il s'installe en Bretagne en 1978 où il anime l'Association pour les échanges Bretagne-pays arabes (APEBA), puis Bretagne-Coopération Internationale (BCI) présidée par Jean-Yves Le Drian, maire socialiste de Lorient.

Là j'abrège avec ce dernier chapitre:

Affaire pétrole contre nourriture

Gilles Munier a été mis en examen le 6 octobre 2005 dans le volet français de l'affaire Pétrole contre nourriture. Il lui a été interdit, pendant 4 ans (jusqu'en juillet 2009) de quitter le territoire français, mesure dont la plupart des autres accusés étaient exemptés.

Deux sociétés de courtage pétrolier: Aredio et Taurus finançaient les activités de son association, créée en 1985, dont l'objectif principal était de soutenir l'Irak : achat d'espaces publicitaires (notamment dans Le Monde en janvier 2001), organisation de colloques, expositions de livres, envois d'aide humanitaire en Irak, voyages à Bagdad et lors de conférences anti-embargo organisées en Europe.

Selon le Rapport Volcker, Gilles Munier a été allocataire de 11,8 millions de barils, via la société Aredio.


Hé, hé, hé! Sans commentaire!

Écrit par : Patoucha | 09/01/2012

@Patoucha,
J'ai vu tout cela. Si vous aviez eu la patience de regarder un peu plus attentivement, vous auriez remarqué qu'il s'agissait d'un commentaire d'un lecteur, comme vous, si vous me le permettez. Je publie, dès le moment où cela ne contrevient pas aux règles imposées. Si vous faites cela, vous remarquerez que j'ai publié des commentaires donnant des liens allant strictement dans l'autre sens. C'est la liberté de chacun d'exprimer son opinion, encore une fois du moment où cela respecte les règles imposées et la courtoisie de base.
Bien à vous et au plaisir de vous lire

Écrit par : Jean Gowrié | 09/01/2012

Où est passé Gilles Munier, grossomodo? Serait-il pro Sunnites ou pro chiites? Ou tout simplement qu'il n'en a rien à fiche qu'ils s'entretuent..."c'est entre-eux"! :

Une vague d’attentats anti-chiites en Irak fait 73 morts

BAGDAD (Reuters) – Cinq attentats visant des chiites, dont quatre dans des quartiers habités par cette communauté à Bagdad, ont fait au moins 73 morts et près de 150 blessés jeudi en Irak, rapportent les autorités Ces violences s’inscrivent dans un contexte de vives tensions entre chiites et sunnites depuis le retrait des dernières troupes américaines à la mi-décembre, mais aussi de fêtes annuelles pour la communauté chiite.Moins d’une semaine après le départ des GI’s, une vague d’attentats anti-chiites à Bagdad avait fait 72 morts le 22 décembre.Jeudi, un kamikaze a actionné ses charges au passage de pèlerins chiites, tuant au moins 44 personnes et faisant 81 blessés, a rapporté Sajjad al Assadi, chef du comité de sécuritéde la province de Nassiria. Le directeur du principal hôpital de la ville a fait état de 44 morts et 88 blessés.L’explosion s’est produite à un poste de contrôle de la police à l’ouest de la ville de Nassiria, à 300 km au sud-est de Bagdad

Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/01

Et cette dernière nouvelle pas très rassurante pour les Chrétiens d'Israël:


ISRAËL -Le leader des chrétiens orthodoxes de Jaffa assassiné par des arabes israéliens

par Gerard Fredj - Israël-Infos - 09.01.2012 -

Gabriel Cadis, leader de la communauté chrétienne orthodoxe de Yaffo –Jaffa- a été poignardé vendredi lors de la procession de noël –le noël orthodoxe est célébré plus tard que chez les catholiques ou protestants.

Il est décédé pendant son transfert à l'hôpital.

Cadis, avocat et comptable, venait d'être réélu pour un troisième mandat à la tête de sa communauté, au terme d'une campagne violente qui l'avait opposée à plusieurs autres candidats.

Dès les premiers instants de l'enquête, la police israélienne estimait qu'il ne semblait pas s'agir d'un meurtre lié à un conflit entre juifs et arabes.

La police vient d'arrêter six suspects dont elle n'a pas précisé l'identité; selon le porte parole de la police, ces suspects " seront présentés dans la soirée à un juge pour décider de l'éventuelle prolongation de leur garde à vue".

Il s'agit d'arabes israéliens sans que l'on sache pour l'instant si il s'agit de musulmans ou de chrétiens.

Bonne lecture et Bonne soirée

Écrit par : Patoucha | 09/01/2012

"Ben voyons grossomodo!"

J'ai commencé mon commentaire en m'adressant au "lecteur* grossomodo. Cela vous aurait donc échappé? Ou bien vous auriez manqué de patience pour me lire plus attentivement....!

Merci de me donner la liberté de répondre.

Bien à vous

Écrit par : Patoucha | 09/01/2012

Les commentaires sont fermés.