07/11/2011

Syrie, printemps arabe, Charia, etc.

Comme certains d'entre nous, probablement le plus lucides et certainement les moins cyniques, l'avions annoncé dès le début, les événements en Syrie n'ont rien à voir avec des aspirations à la démocratie et à la liberté. Ce n'est pas non plus la dictature insupportable des Assad qui en est l'origine. Il s'agit ni plus ni moins d'une lutte pour le pouvoir sous la forme la plus classique qui soit, même si les moyens de communication modernes et, cela devient un grand classique, les médias font de leur mieux pour nous vendre la chose comme une grande révolution populaire.

Mais, je le prédis, le retour de bâton risque de leur être plus que douloureux.

Populaires et spontanés ? peut-être. A mon avis, cela n'a duré que quelques minutes, les toutes premières, le temps que ce malheureux vendeur ambulant tunisien s'immole pour crier son ras le bol devant tant injustices. A partir de cet instant, tout, ou presque, fut planifié, organisé, instrumentalisé.

1.       En Tunisie même, personne n'est dupe, c'est l'armée qui a « gentiment » demandé à Ben Ali de partir.

2.       Les choses furent un peu plus compliquées en Egypte et le résistance de Moubarak plus forte. N'empêche que, dans ce cas aussi, ce ne fut qu'un coup d'état avec, comme d'habitude, une main mise absolue de l'armée sur tout.

3.       Au Yémen, c'est une mini guerre civile qui oppose partisans et opposants au Président Saleh. Le plus étonnant dans ce cas, c'est le silence « presque » absolu des puissances « démocratiques » et leurs bras médiatiques. Il paraît que , selon certains, le Yémen, on s'en fout.

4.       La Libye est, pour l'instant, la dernière en lice. Je ne reviendrai pas sur le coût de cette « libération ». Dans ce cas, je soulignerais seulement l'attitude de nos « fédéraux », se mettant à genou devant le défunt dictateur, l'actuelle Présidente de la Confédération qui a : « presque de la peine » pour son ancien collègue (Merz). Elle a juste oublié qu'elle l'a bien accompagné à certains moments, les révélations récentes à son sujet de la part de la police genevoise sont à ce propos délicieuses. Elle a aussi oublié qu'elle s'est fait photographiée, voilée, sous un portrait géant de Khomeini, quelques mois auparavant.

Aucun de ces ex grands amis de nos puissances « libres » n'est à regretter. Mais la question n'est pas là. Il se trouve que personne ne s'est posé la seule vraie question qui s'impose : les remplacer ? Oui, mais par qui, par quoi ?

N'oublions pas, tout cela a été fait au nom des...droits de l'homme, malmenés dans ces pays. Bravo pour les visionnaires qui applaudissent maintenant l'instauration de la Charia partout.

On m'a conseillé de ne pas faire d'articles longs pour ne pas ennuyer le lecteur. Je me contenterais de ces lignes aujourd'hui et je publierai le reste demain.

 

Commentaires

En Lybie, combien de "victimes collatérales" déjà ??? ah oui, pas loin de 100.000 !!! la ville de Syrte, rasée par les "libérateurs".... La Libye complètement détruite toujours par les
" libérateurs".
D'ailleurs beaucoup de beau monde ont signé la pétition de demande d'intervention de l'OTAN, en Lybie : allez, je vous les donne en vrac :
- 1 prix nobel de la paix, chinois,
- beaucoup d'ONG, on se demande si ONG a encore un sens aujourd'hui !
- 1 responsable italien d'un parti pour la non violence, ah mais oui, c'est vrai, les bombes envoyées sur la Libye étaient démocratiques... ou tout au moins devaient apporter cette si chère "démocratie"... là est toute la différence...
- Il y a même un responsable "d'ingénieurs du monde", ben oui, faut bien reconstruire maintenant.
- Et tenez vous bien, il y a aussi un responsable de la société d'étude sur le "stress traumatique", pas de chômage pour lui et ses étudiants.... Si la situation n'était pas si grave, si l'être humain n'était pas si important, c'est du moins ce que je croyais naïvement, la signature de ce chercheur prêterait vraiment à rire!
-Sans parler du va t en guerre nobélisé pour la paix quelques mois seulement après son investiture !!!
Les "démocrates occidentaux" se ruent déjà sur l'or, les entreprises occidentales se placent pour la reconstruction du pays -chic, ça va renflouer quelques caisses tout ça-. La Libye n'a pas seulement été détruite mais volée, au su et au vu de tout le monde. Bel avenir "démocratique" que leur a réservé l'OTAN et les signataires de la pétition citée plus haut : réfugiés dans leur propre pays et la charia. Mais ne vous inquiétez pas, l'OTAN veille, des fois qu'il prendrait l'envie à certains lybiens de se révolter....

Tiens, un de ces jours il faudra que je vérifie ce que veut dire, démocratie, culture, connaissance et tout simplement, respect de l'autre, dans mon bon vieux Robert.

Écrit par : Bahia | 08/11/2011

Oui, le Yémen et la Syrie, "ils" s'en foutent, il n'y a pas de pétrole.

Et 5) le Bahrein, ils ne s'en foutent pas, et la répression du "printemps arabe" y a été rapide et féroce à l'aide des mercenaires saoudiens. Comme quoi la "démocratie" n'est pas pour tout le monde. Mais la charia, si.

Écrit par : Johann | 08/11/2011

Petite précision Johann, en Syrie, l"armée est là pour protéger le peuple des salafistes et rebelles payés et armés par qques monarchies du golfe, harriri et sa clique et l'Occident + un petit pays voisin.
Je vous rappelle que le peuple syrien, très nationaliste, ne cesse de manifester à travers la Syrie pour soutenir son président, sa laïcité (le dernier pays laïc de la région), et les réformes que les monarchies du coin ne veulent pas voir aboutir car elles devraient changer pas mal de choses chez elles et les américains aux innombrables bases militaires y perdraient également beaucoup... Malheureusement, les media ont décidé de ne pas parler des manifestations de soutien de la diaspora syrienne à travers le monde, bien souvent elle détourne les images, les media ne parlent pas non plus, ou minimisent les gigantesques manifestations de soutien, internes.
Savez vous qu'il y a à peine quelques jours, des bandes armées à Homs, ont obligé le chauffeur d' un mini bus à s'arrêter, ils ont massacré à la machette puis terminé leur sale besogne par un balle dans la tête une douzaine d'hommes et du chauffeur, dans leur cynisme, ils ont demandé à un adolescent de reconduire à bon port les épouses restées à bord de ce corbillard... Combien de journaux occidentaux en ont parlé ????? Savez vous qu'un adolescent de 15 ans vient d'être assassiné après avoir été supplicié par les "pacifistes" soutenus par l'Occident, parce qu'il était un défenseur actif de la Syrie et de son président, via le net ?
Sachez Johann, que les syriens sont fiers de leur armée qui les protègent de ces s....... et écoeurés lorsqu'ils entendent tout ce que notre presse et nos gouvernants colportent.

Écrit par : Bahia | 08/11/2011

Je suis d'accord avec Bahia, le vrai problème en Syrie est la déformation des médias, c'est vraiment injuste, cela me rappelle l'acharnement contre l'Irak
(lavage des cervaux)la diabolisation d'une personne et d'un pays afin de pouvoir tuer avec la bénédiction de tout le monde. mais les syriens ne se laissent pas faire, on défend notre Syrie et on ne permettera jamais le renouvellement de la colonisation française ou autre. La Syrie est un pays indépendant sans dette oui en Syrie, on n'a pas de dette comme la France qui a des milliards et doit économiser 7 milliards pour éviter la faillite,je vous laisse imaginer la suite.....On commence à avoir de sérieux problèmes économiques à cause des nouvelles sanctions bravo la France...mais on résiste toujours

Écrit par : amal | 11/11/2011

Si Bachar al Assad tombe, la guerre sera déclarée à Israël et donc à l'occident en général. Il ne faut pas oublier que c'est un laïc, autrement dit, une personne qui défend nos idées. Après lui : les islamistes !!!
Donc, non, il ne faut surtout pas qu'il tombe... sauf si l'on souhaite aller vers la 3ème guerre mondiale.

Écrit par : Tony | 11/11/2011

Les commentaires sont fermés.