13/10/2011

Mon blog : censuré ?

Information à mes lecteurs, nombreaux et fidèles, que je remercie du fond du coeur.

Depuis hier, mon blog ne figure plus dans la rubrique "blogs citoyens", il n'y est plus "promu". Vous ne le trouvez désormais que dans la rubrique "tous les blogs" en attendant qu'un jour, peut-être, il en soit aussi éjecté.

Je ferai quelques remarques, ensuite desquelles je vous souhaiterai une bonne journée.

1. On me dit que dans un de mes articles, j'aurais insulté quelqu'un. J'ai passé toute la journée d'hier à relire la totalité de ce que j'ai publié depuis le début, plus de 27 articles, je n'ai rien trouvé de tel. Même avec cela, je présente mes excuses à celui, celle, ceux, celles, que je ne connais pas mais que j'aurais insultés.

2. Dans la totalité, j'insiste la totalité, de ce que j'ai publié, je n'ai fait qu'une seule et unique chose : retranscrire les faits. Dire simplement ce qui s'est passé. Il est bien claire que je défie quiconque pouvant me prouver le contraire. Je prenais simplement les informations publiées dans les journaux, que je ne commente jamais, et relève les erreurs innombrables qui s'y glissent par suite de non vérification, de précipitation et, parfois, de parti pris des journalistes auteurs.

3. J'ai l'intuition que c'est mon article "Presse Romande : on touche le fond" qui a dérangé. A ceux qui se sont sentis insultés, même si je ne l'ai pas fait, je dis mes excuses. Ceci n'empêche que les informations relatées sont justes, vraies et authentiques à la virgule près.

Voilà. Je continuerai à écrire ce que je pense être juste, authentique et...vérifié et vérifiable, contrairement à certains.

Je vous remercie très sincèrement.

Commentaires

Consolez-vous, vous n’êtes pas le seul à qui cette mésaventure arrive. J’ai subi la même déconvenue il y a quelques mois quand je me suis trouvé dans la fosse commune de ‘tous les blogs’. J’ai interrogé le médiateur qui ne m’a jamais répondu. Vous avez eu la chance de savoir, enfin c’est si peu dire, pourquoi vous avez été rangé dans ‘les moins fréquentables’.

Vous pourrez désormais envoyer vos blogues avec l’inconvénient de ne pas être à égalité avec les bien-pensants de la liste « invités ». En effet, la liste ‘tous les blogs’ présente l’inconvénient de défiler beaucoup plus vite donc d’éjecter votre blogue dans les pages suivantes, nettement moins lues que la première page.

Vous arrêterez donc de faire de l’ombre à ceux qui se sont plaints de votre tournure d’esprit, de vos propos déviants ou de vos réponses à des commentaires malveillants.

Le bonheur dans cette démarche c’est que vous être entré en purgatoire dont la porte de sortie n’est pas un retour ‘éventuel’ dans le paradis des invités, mais la sortie définitive si vous ne vous comportez pas bien ou si vous n’avez pas compris le sens du mot « autocontrôle ». Dans les systèmes à censure, il faut croire que nous n’en sommes pas là, la meilleure censure est celle que les auteurs s’exercent à eux-mêmes, elle dépasse largement le cadre de la censure officielle.

Je suis désolé de vous contredire dans le 3e paragraphe de votre commentaire où vous affirmez : « Ceci n'empêche que les informations relatées sont justes, vraies et authentiques à la virgule près. » Ceci est contradictoire. La censure ne s’est jamais inquiétée de la réalité des faits relatés mais de l’éclairage critique apporté.

En tous cas, bienvenu dans le monde de « tous les blogs » où vous verrez défiler le vôtre plus vite que vous n’aurez le temps d’écrire le suivant.

Bonne journée et bon courage. N’hésitez pas à continuer de lire le bon peuple continuant à adresser ses bons blogues lénifiants sur les « invités » !

Écrit par : jconsult | 14/10/2011

Les commentaires sont fermés.