06/10/2011

ONU dehors, bonjour l'OTAN

Une résolution par semaine, sans succès. L'acharnement lamentable des nouveaux colonialistes en devient à ce point ridicule que les mots me manquent pour le qualifier. C'est désormais un défi. Il faut soumettre la Syrie. Je souligne que le gouvernement yéménite bombarde quotidiennement ses opposants sans que cela n'offusque les gentils Juppé, Rice, Obama ou Cameron. C'est comme ça. Il n'y a plus que la Syrie dans le monde. Comment cela se fait, leur tenir tête ?

Voici dès lors le scénario le plus probable à venir. Puisque l'ONU ne sert à rien (elle est utile seulement lorsque le Conseil de Sécurité vote la destruction des pays par les puissances occidentales) ce sera l'OTAN qui s'en chargera. Comment ? Comme suit.

Erdogan, on se demande quelle est la raison exacte d'une telle haine (probablement les centaines de millions de dollars que les saoudiens et Qataris ont fait pleuvoir sur lui et Sarkosy) provoquera un conflit armé avec la Syrie, c'est à peu près certain. Membre de l'OTAN, celle-ci se lancera à son tour  pour « aider » un de ses membres faisant fasse à une « agression ». car il n'aura échappé à personne que c'est la Syrie qui agressera la Turquie. Il y aura bien évidemment des Vannay, Bussard, Mabillard et autres pour nous le confirmer.

Je suis au-delà des 70% quant à la possibilité de réalisation de ce scénario.

Reste à savoir si les imbéciles ont bien calculé leur coup. C'est moins certain.

 

07:15 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nations unies, otan, onu, syrie, suisse, vannay, mabillard, bussard, france, erdogan, turquie

Commentaires

Concernant la Syrie, rien ne sert de discuter. Si Bashar pense vraiment que le peuple est derrière lui, qu'il organise une votation surveillé par l'ONU. Si la majorité n'en veut plus, et bien qu'il parte et le gouvernement dissous, et dans le cas contraire il est légitimé par le peuple.
Un simple vote permet de tout régler pacifiquement, alors qu'attend le gouvernement Syrien ?

Écrit par : roket | 06/10/2011

A reocket : vos commentaires sont raisonnables. Il vous a simplement échappé que les autorités syriennes ont immédiatement annoncé des changements démocratiques que les "démocrates" ont refusés. Que les élections législatives "surveillées" sont programmées pour février prochain mais que les "démocrates" n'en veulent pas. Que même l'élection présidentielle est sur le tapis mais les "démocrates" n'en veulent pas. Ils ont peur, ces démocrates. Ils veulent leur "coup d'état" à eux. Eux aussi. CHUTE DU RÉGIME ET RIEN D'AUTRE. C'est leur slogan, non ?

Écrit par : Christobal | 07/10/2011

Autre petite chose à Rocket, ainsi qu'à tous ceux que cela intéresse. Je vous épargnerais mon avis sur l'ONU. J'aimerais juste donner deux exemples :
1. Les élections législatives palestiniennes de janvier 2006, précisément sous contrôle de l'Onu et quelques autres organismes internationaux, ont porté le Hamas au pouvoir. Les grands démocrates (USA, Europe et même l'ONU) ne l'ont jamais accepté. Regardez le résultat
2. Les élections législatives en Algérie de 1991 ont conduit à une victoire écrasante des islamistes aussi. Regardez le résultat.

En Tunisie, c'est les islamistes, en Libye aussi, en Egypte aussi, etc.

Il faut faire très attention avec ces histoires d'élections démocratique et tout ce qui s'en suit. La théorie est toujours super et facile. En pratique, c'est beaucoup plus compliqué.

Écrit par : Christobal | 07/10/2011

L'ONU est aussi inutiles aujourd'hui qu'elle l'était à l'époque où elle se trouvait au palais Wilson de Genève. Cette organisation fantoche comme toutes les organisations mondiales est au service de l'élite mondialiste dont les membres les plus influents sont les maîtres de la Fed! L'invasion de la Libye, de la Syrie et de l'Iran sont dans les projets du Pentagone depuis 2001 et il est clair que les Nations Unies (ou ce qu'il en reste) ne feront rien pour arrêter cette colonisation abjecte. L'espoir c'est que la Russie et la Chine continuent à mettre leur véto aux machinations guerrières fomentées par les USA, Israël et leurs caniches européens. Obama ferait mieux de s'occuper de son peuple au lieu de coloniser les africains, pour empêcher la Chine de se refournir en carburant.

Écrit par : Alain | 17/10/2011

Les commentaires sont fermés.