03/10/2011

Arte, la nouvelle venue

Dans le concert de ceux qui ne trouvent rien à dire, alors ils se "rabattent" sur ce qu'ils trouvent, voici maintenant ARTE, chaîne "culturelle" franco allemande, a trouvé sa "VANNAY" à elle. Madame Sofia Amara s'est, elle aussi, rendu "presque clandestinement" en Syrie.

Pas trop de commentaires. Regardez le "compte rendu" de cette journaliste indépendante, la manière de relater. On dirait qu'une main étrange écrit les discours de tous ces journalistes.

Voici donc ce reportage :

http://www.lavie.fr/actualite/monde/une-journaliste-a-fil...

Et voici les commentaires de Mère Agnès-Mariam de la Croix (*) qui considère les propos rapportés par la journaliste Sofia Amara, dans une interview publiée par le magazine "La Vie", titrée "Une journaliste a filmé la répression en Syrie"(**) "comme un faux, un apocryphe".

http://www.silviacattori.net/article2110.html


07:25 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : arte, médias, média, suisse, le temps, syrie, vannay, bussard

Commentaires

Il est fort regrettable que les articles de Madame Silvia Cattori ne sont plus publiés dans la presse romande suite à une action des femmes juives lausannoises auprès de 24Heures il y a quelques années.

Écrit par : Chegga | 03/10/2011

Oui, en effet fort regrettable, je le trouve aussi. Malgré les mensonges qui continuent à être diffusé ici et là, les syriens continuent à manifester leur soutien à Bashar el Assad. Comme c'est bizarre !!! ci-dessous un lien de la jeunesse de Tartous, manifestation du 29 septembre.


http://www.youtube.com/watch?v=6HfriZjMMgI&feature=related

Écrit par : Bahia | 04/10/2011

Est ce que Sofia Amara est sûre d'avoir été en Syrie ou l' a t elle imaginé. J'y J'ai passé une bonne partie du mois de septembre et je n'ai pas vu tout ce dont elle parle.... Pourtant, je suis restée plusieurs jours dans la belle Damas toujours aussi pétillante, terrasses et restaurants pleins, je suis allée à Latakkya ou paraît-il des canonnières ont tiré sur le peuple et les camps palestiniens, ce qui a été démenti par des TAS de syriens y compris par les habitants de Lattakya avec qui j'ai discuté et passé du temps (avant de recueillir leurs témoignages, vous pensez bien que j'ai regardé devant et derrière eux/moi si les éventuels services secrets étaient présents.... Et bien non, je n'ai rien vu. Tartous, Banya, Saydnaya. Les syriens sont toujours aussi nationalistes, fiers de leur laïcité. comment fait cette journaliste, journalieuse devrais je dire... pour se regarder tous les matins, droit dans les yeux dans son miroir.... HONTE à elle et à sa profession.

Ci-dessous, un extrait du discours qu'a prononcé le Grand Mufti de Syrie, (très populaire et apprécié par toutes les communautés, tout comme le Père Elias Zahlaoui d'ailleurs, qui a écrit 2 magnifiques lettres ouvertes à Juppé et dont personne ne parle.....) lors des obsèques de son fils, le 3 octobre, son fils assassiné par des "manifestants pacifistes".

Alep / Avec une vaste participation des personnalités religieuses et populaires et de milliers de citoyens d'Alep, les obsèques du martyr Sarya Hassoun, fils du mufti de la république Badreddine Hassoun, ont eu lieu aujourd'hui à Alep. Le martyr fut victime d'une embuscade tendue par un groupuscule terroriste armé sur la route Idleb – Alep.

Le mufti a ajouté que même si une seule personne restait en Syrie, celle-ci ne renoncerait point à la Palestine et ne se soumettrait pas aux ennemis de la nation.

Il a appelé les manifestants à réviser leur comportement qui fait donne une couverture aux actes criminels des terroristes, soulignant sa vive tristesse non seulement pour le décès de son fils mais aussi pour ce qui se passe dans ce pays.

Dans son oraison funèbre, le Mufti a souligné les développements en cours sur la scène arabe. Il a appelé à constater avec sagesse ce qui se passe en Libye et comment ceux qui appellent à la démocratie, bombardent des villes libyennes et tuent des milliers du peuple libyen.

Le mufti a imputé la responsabilité de l'assassinat lâche de son fils et de milliers de syriens, à certains religieux qui lancent d'une façon irresponsable les fatwas. Il a de même appelé les l'opposition à l'étranger à regagner leur pays pour contribuer à l'édification de son avenir et pour montrer clairement leur point de vue en ce qui concerne les libertés et la justice.

Hassoun a évoqué la détermination du président al-Assad de rétablir la sécurité en Syrie et de mener son peuple vers la voie de la victoire pour que tous les Syriens soient fiers de leurs valeurs, leur religion et leur arabité.

Dans son oraison funèbre, le mufti Hassoun a souligné que ceux qui commettent de tels actes ne visent pas des individus en particulier, mais toute la patrie, et veulent que la Syrie se plie devant les sionistes et les Etats-Unis, "Mais ceux-ci n'allaient jamais atteindre leurs objectifs", a-t-il affirmé.

http://www.sana.sy/fra/338/2011/10/03/373270.htm

Evidemment tout ça est TRES POLITIQUEMENT INCORRECT !!!!

Écrit par : Bahia | 05/10/2011

Auriez vous tous perdu la raison je permets donc de vous renoyer au site de Human Right Watch !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cela vous permettra de revenir su terre !!!!!!!

Écrit par : Jean | 11/10/2011

Voilà Jean, où on reparle de Human Right Watch.


http://www.silviacattori.net/article2230.html

C'est assez édifiant, non ???!!!!

Écrit par : Bahia | 29/10/2011

Les commentaires sont fermés.