16/09/2011

La Turquie : ange du Moyen-Orient

Il est sur tous les fronts, ce cher Edogan. Armé de ses (...) - missiles, il menace tour à tour Israël, avec laquelle il rompt ses relations, et la Syrie, dont le Président n'est « plus » son grand ami, accueille tous les congrès d'opposants possibles et imaginables, fait la tournée des pays arabes et donne des leçons à tout va.

Le top est lorsqu'il déclare, ordonne plutôt, au Caire que la nouvelle Constitution égyptienne doit se faire sur une base laïque, à l'image de celle de la Turquie ? Les Ramadans de tout poil doivent être ravis. La Turquie n'est-elle pas l'exemple à suivre du moment ? Le nec le plus ultra de la mode démocratique ?

Il y a cependant un hic. Les analystes et « spécialistes », là aussi de tout poil, oublient un détail capital : ce n'est ni M. Erdogan, ni le courant qu'il présente, qui introduisirent la laïcité en Turquie. Ils l'ont trouvée déjà en place à leur arrivée, ce qui ne les empêche pas de la malmener de temps à autre. La laïcité à la turque est le résultat d'une décision Kemalienne que l'armée s'efforce depuis à garantir tant bien que mal. Laquelle armée se vit amputée de la presque totalité de son état majeur dernièrement, cherchez l'erreur.

Les USA, Grande-Bretagne et France s'étant soudain tus, est-ce à leur tête de pont dans la région de prendre le relais ? Il y a en effet tout lieu de le croire. La récompense consisterait-elle à assouplir les positions de certains quant à l'entrée de la Turquie dans l'Europe ?

La question reste ouverte

N.B. Un seul lecteur m'a écrit, utilisant des termes très violents, concernant l'expression (...) - missiles. Sans polémiquer, il s'agit d'une expression utilisée, comme vous le savez tous, par Erdogan lui-même. Mais si cela heurte la sensibilité, ne serait-ce que d'une seule personne, alors je peux la retirer, ce qui ne changerait rien à la vérité. Je signale aussi que M. Erdogan a été accueilli en Egypte par les délégations des Frères Musulmans et des Salafistes aux cris de : Erdogan, Erdogan, nous voulons un Kalifat islamiste en Egypte et en Turquie.

09:09 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : turquie, israël, islam, islamisme, islamiste, syrie, egypte, égypte, moyen orient, usa

Commentaires

Un (...) le gars qui a écrit cette article il dégage une haine incroyable et je souligne qu'il doit faire attention à ce qu'il écrit "minaret missile" c'est dur à avaler. Est ce qu'il traite Erdogan de Terroriste ? je ne sais pas. Mais je peux dire que j'ai lu une vingtaine d'article depuis ce matin celui-ci est le plus idiot et même sur www.israel7.com ils ne sont pas autant (....).

Écrit par : Ince | 16/09/2011

Erdogan et son parti en Turquie, c'est le même problème que les Frères Musulmans pour quasi tout les pays arabes. Les naïfs y croient et leur donnent de la crédibilité. Depuis qq'jours, on découvre que, finalement, ils veulent pas de démocratie, juste la "Gaie-guerre". Je me demande où sont les gens de gauche et surtout les antimilitaristes suisses pour nous parlez du sujet que vous développez ces jours-ci.

"Chrétiens, juifs, druzes et autres non-musulman du Moyen-Orient, faites vous une raison, mourir dans une guerre religieuse, un attentat ou vivre la vie de Dhimmis, c'est pas si mal que ça."

C'est à peu près ce que je comprends quand j'entends certains politiciens en Suisse ou ailleurs (sans parler des blogs...) Complétement à côté de la plaque.

Écrit par : Bibi | 16/09/2011

Il n'y a aucune haine des mon esprit. Je fais allusion à ce qu'il a dit lui-même à propos des minarets. Pour le reste. J'avais promis de publier s'il n'y a pas d'injure. Réécrivez votre commentaire dans le même esprit mais sans injures et je le publierai.

Enfin, ne me menacez pas. Cela ne sert à rien. Je n'ai pas traité Erdogan de terroriste. Et même si je l'avais fait, aucune loi ne m'interdit de le faire. Je comprend que l'expression ait pu vous déranger. Dites-le moi comme cela et je comprendrais. je suis même prêt à en discuter. Je peux même l'enlever. Mais, démocratiquement. Encore une fois, vos menaces ne servent à rien. Combattez-moi "démocratiquement".Comme vous pouvez le constatez, je publie votre note après avoir "masqué" les injures, totalement inutiles.

Bien à vous Cher Bekir (INCE)

Écrit par : Christobal | 18/09/2011

Cher Jean.-S.
Quand un commentaire commence par une injure, le mieux est de le mettre à la corbeille sans lire la suite
Comment quelqu'un qui insulte, injurie d'emblée peut-il mériter d'être lu et publié, même après correction? (et je ne parle pas d'un lapidage quand je dis "correction"!)
Pour moi c'est les mêmes personnes qui frappent avant de discuter, et, s'ils ont une arme, qui tirent parce qu'ils ne savent pas se contrôler, ne veulent pas se contrôler: la lie de la société.
Aucun respect pour l'autre: "c'est moi qu'a raison, un point c'est tout, espèce de c...ard" (c'est moi qui censure)
En plus, démonstration de l'incapacité de lire un texte et de le comprendre: interprétation et déformation
C'est bien un comportement d'ignare et/ou de manipulateur, tout-à-fait dans la ligne des donneurs de leçons de tout poil (de barbe?) qui disent "Faites comme je dis, pas comme je fais"
Amitiés
Fred

Écrit par : Fred | 19/09/2011

Le lecteur scandalisé par la citation "...missiles" devrait adresser ses remontrances, ou ses insultes, à M. Erdogan, qui est en fin de compte l'auteur de cette expression. Mais il est plus facile d'insulter en Suisse qu'en Turquie.

Écrit par : Hakim | 20/09/2011

Les commentaires sont fermés.