30/08/2011

Médias, journalistes et réinformation

Le petit article paru aujourd'hui à la neuvième page de la Tribune de Genève me paraît extrêmement intéressant. Monsieur Allemand, l'auteur, y parle d'une résistance syrienne qui "songe" à passer aux armes. Ceci signifie qu'on insiste encore sur le fait que cette même soi-disant résistance ne l'a pas encore fait. Cela devient un classique mais on se demande alors qui a tué les quelque 1'500 membres des forces de l'ordre. On va certainement nous dire que ce sont leurs "copains" de l'armée.

Mais le plus intéressant est l'affirmation, glissée intentionnellement ou par mégarde, concernant les "cargaisons" d'armes qui passent depuis "des semaines" par les frontières irakiennes et libanaises.

Les médias ont essayé de nous vendre le pacifisme des opposants. Ils essaient maintenant de nous préparer à leur "non-pacifisme". On se demande en effet pourquoi des manifestants pacifiques passent des commandes d'armes depuis "des semaines". On se demande surtout comment se fait-il que les médias, encore eux, ne le découvre que maintenant. Je crois plutôt que tout le monde le savait dès le départ. Je crois surtout que les médias changent de veste maintenant, parlant de moins en moins de manifestations pacifiques, et de manifestations tout court, car la publicité qu'ils ont essayé de passer concernant le pacifisme du mouvement n'a pas vraiment pris. A moins qu'on leur ait signifié d'arrêter avec cela et de passer à autre chose maintenant que le but est atteint.

Je vous renvoie à ce lien dont le contenu n'a été passé par aucun média.

http://www.youtube.com/watch?v=g76qW4kDfkY&NR=1

Pour ceux qui croient encore que les journalistes sont là pour transmettre une information exhaustive et déontologique.

Pensons aussi à cette citation de Noam Chomsky : la propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictateurs.

19/08/2011

Syrie, vérités et mensonges

La Syrie, est-ce vraiment une révolution démocratique ?

Nous assistons depuis quelques mois à une déferlante anti syrienne menée par les "puissances" habituelles qui se sont alliées les services de groupes médiatiques avec comme fer de lance AlJazeera (qui, rappelons-le, fut le porte parole officiel d'Ussama Bin Laden, décidément, les temps changent).

On nous présente les choses comme étant une révolte "populaire" ne demandant que la démocratie et la liberté pour un pays qui en est privé.

Ben voyons.

Voici, tout d'abord, le profil des défenseurs de la liberté et de la démocratie.

1. Al Jazeera: appartenant à l'émir du Qatar. Pays champion en matière de liberté et de démocratie.

2. Al Arabiya : saoudienne. Championne toutes catégories en matière de liberté et de démocratie.

3. France 24 : pas une nouvelle sur la Syrie qui ne soit pas démentie par la suite. Nous rappellerons à cet effet le fameux épisode de la démission de l'ambassadrice de Syrie en France. Canular de France 24

4. BBC Arabe : Plusieurs documents diffusés provenaient d'archives irakiennes, libanaises, etc. C'est par ailleurs une constante chez pratiquement tous les médias depuis le début des événements en Syrie

5. Les Etats-Unis. Cela devient lassant d'exposer leurs exploits en matière de démocratie et de liberté, et beaucoup de mensonges. Le dernier en date, concernant l'Irak, a coûté la vie à plus d'un million de personnes innocentes.

Ce mouvement, sans exclure totalement une frange de la population y aspirant réellement, n'a rien d'un mouvement cherchant la démocratie et la liberté. Le but des insurgés, les médias commencent déjà à les appeler comme cela, est la chute du régime, point. On ne peut prétendre chercher la liberté et la démocratie tout en affichant un mot d'ordre de "non au dialogue" lors d'une de ces récentes manifestations. Personne ne peut plus croire à cela. C'est une offensive bien orchestrée visant à changer, l'occasion faisant le larron, la carte de toute la région avec un minimum de frais pour les bienfaiteurs de l'humanité cités plus haut. Pour cela, tous les moyens sont bons.

Prenons quelques exemples et réfléchissons.

1. Il paraît que le régime a récemment tiré sur la banlieue sud de Lataquié à partir de croiseurs naviguant au large de cette ville. Pour appuyer ces affirmations, certains médias nous ont montré ces bâtiments de guerre. C'est curieux, on n'a pas vu un seul projectile tiré !

2. On nous affirme que des chars et l'artillerie tirent des obus sur certains quartiers de certaines villes. Là aussi, pour appuyer ces affirmations, on nous montrent des images de ces engins. Curieux : toujours aucune image d'aucun tir. Pis, n'importe quel expert militaire vous dira qu'un obus de char ou d'artillerie laisserait un trou de 'un dizaine, voire vingtaine de mètres au moins. Aucune des images supposées nous prouver cela ne montre une quelconque trace.

3. Nous avons trouvé et envoyé des images atroces montrant les terroristes à Hama et Deir el Zor tuer, puis mutiler, décapiter et jeter dans la rivière les cadavres de personnes estimées être à la solde du régime. Aucun média n'a accepté d'en parler. Ces mêmes médias qui passent leur temps à publier des vidéos totalement invérifiables montrant la soi-disant répression du régime.

Soyons vigilants. Découvrons et faisons connaître la vérité. Ne nous laissons pas pour la énième fois bernés par les mensonges avancés par les uns et véhiculés par les autres.

Vous découvrirez la vérité au fur et à mesure du développement de ce blog. Dans les prochaines publications, nous vous parlerons de la visite imaginaire de 10 jours à Hama de M. Gaëtan Vannay, chef du service international à la RSR. Vous découvrierez ensuite les documents que les médias refusent de publier car ils ne vont pas dans le sens dicté par leurs maîtres